Pendant un mois, le cloître Dewailly à Amiens, devient l’escale ensoleillée et musicale de tous. Chaque soir, c’est une nouvelle ambiance, un nouveau voyage.

    Avant même que la musique ne résonne, vous êtes transporté loin, très loin de votre quotidien. A la nuit tombée, avec les lumières tamisées, le cloître lui-même semble hors du temps. En déambulant parmi les artisans du monde sur le petit marché artisanal, le dépaysement commence. Et si vous décidez de manger sur place, en plein air, un fameux couscous du cloître, de la cuisine africaine, un plateau de fromage et de charcuterie ou un plat inspiré de la cuisine du monde, l’échappée belle est complète…

    Voyage au coeur de l’été

    Un programme hétéroclite

    Vous avez raté les premiers concerts ? Vous avez jusqu’au 4 août pour vous rattraper.

    • Si c’est le flamenco et l’Espagne qui vous ensorcellent, vous aurez le choix entre Nati James le 12 juillet, Karine Gonzales le 14 juillet ou La Cecilia y su gente le 28 juillet.
    • Si vous voulez vous laisser enflammer par l’énergie de l’Amérique latine, vous pourrez choisir une chaude soirée avec Que Tengo (Bolivie) le 10 juillet, Tu infierno (Amérique du Sud) le 13 juillet, Conjunto Jaleo (musique cubaine) le 18 juillet, Cuarteto Tafi (Argentine) le 25 juillet, Virginia Cambuci (Brésil) le 31 juillet et bien d’autres.
    • Destination l’Afrique le 11 juillet avec Seny Camara Band (Sénégal) ou le 20 juillet avec Ousco (Mali), sans oublier une soirée spéciale Afro-caribéenne avec The Bongo Hop le 17 juillet.
    • Et pour mêler musique et émotion, laissez- vous tenter par une soirée tsigane le 21 juillet au son de Divano Dromensa ou le 27 juillet avec Sattya.
    • Si les larmes ne vous font pas peur, le Fado sera au programme le 24 juillet avec Maria Teresa…
    • Un festival qui se clôturera au son de la fraternité entre les peuples avec Haïdouti Orkestar, groupe des balkans, qui chante en kurde, arabe, azerbaïdjanais, turc ou rom.

    Un joyeux melting pot, à l’image de ce festival cosmopolite !

    L. D.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • LE MAGAZINE URBAIN DU COURRIER PICARD Le Courrier picard, quotidien régional leader en Picardie, souhaitait répondre à un besoin grandissant des lecteurs : un magazine chic et tendance. C’est ainsi qu’est né «Instinct», un magazine harmonieux qui réunit 3 univers : la mode, la décoration et la culture.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Une histoire de style

    C’est un peu comme un virus » prévient Clément Roder à la tête depuis ...

    Colorez votre été avec BANANA MOON

    C’est une des marques emblématiques de l’été. Avec ses maillots de bain colorés et ...

    On a testé pour vous…”Think My Art” !

    Think my art, mais qu’est-ce que c’est? Une plateforme made in Amiens qui propose ...

    La gastronomie, tout un patrimoine

    Deux restaurateurs s’installent dans le village d’Eaucourt-sur-Somme. La qualité de ses installations historiques est ...

    FERMOB fait éclore l’art de vivre à la française

    Depuis son usine basée dans l’Ain, Fermob exporte dans le monde entier. Histoire d’une marque de ...

    L’art industriel passionnément

    Rodolphe Gosset aime travailler l’acier et le bois. Il propose des meubles de style ...