En rose, Artemis brise les tabous.

    Kate et Florine, étudiantes en médecine, sont à l’origine du projet Artemis.

    « J’ai eu l’idée l’été dernier en voyant un défi sur Instagram : des photos de femmes, atteintes d’un cancer du sein. C’était un moyen de parler de cette maladie à grande échelle » explique Florine.
    Dans la mythologie grecque, Artemis a le pouvoir de guérir. Ici, pas de traitement, on se retrouve pour guérir du silence, des tabous, de la solitude.

    Pour constituer le groupe, 17 de femmes ont été choisies parmi les 40 demandes. Un panel de femmes assez différentes, en traitement ou non, de 30 à 60 ans. Pour les deux étudiantes, chacune sa partie : Kate a organisé des ateliers beauté et Florine a ensuite photographié ces femmes. « On n’est pas toujours à l’aide devant un photographe, encore moins quand on est malade,  alors on a voulu les préparer. » précise Kate. Lors des ateliers, la parole a pu se libérer, en présence d’une psychologue. « Elles se sont laissées aller. Elles ont beaucoup ri, beaucoup pleuré… nous aussi ! Elles ont pu être trash. Il y a des choses qu’on ne peut pas dire à son conjoint ou ses enfants. »

    « On parle du dépistage avec Octobre rose mais pas de la maladie en elle-même. Le cancer n’est pas une punition. Ces femmes ont peur du regard des autres. Elles savent qu’elles transmettent la peur de la mort. Elles ont besoin de normalité » nous dit Florine.  Aujourd’hui, elles ont créé un groupe Facebook entre elles, elles sont devenues amies.

    En plus des photos, des interviews vidéo ont été réalisées. Les participantes témoignent pour les autres femmes malades, pour leurs proches, pour le plus grand nombre. Les photos seront exposées tout le mois d’octobre au CHU, à la mairie d’Amiens et au siège du Crédit agricole de la Croix Rompue. Un vlog est également mis en ligne pour montrer le making of. Et la suite ? « On aimerait faire tourner l’expo un peu partout en France, créer une chaine youtube avec toutes les interviews complètes. »

    Aurélie Drouvin.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • LE MAGAZINE URBAIN DU COURRIER PICARD Le Courrier picard, quotidien régional leader en Picardie, souhaitait répondre à un besoin grandissant des lecteurs : un magazine chic et tendance. C’est ainsi qu’est né «Instinct», un magazine harmonieux qui réunit 3 univers : la mode, la décoration et la culture.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La mode à l’heure du FLOWER POWER

    Alors que les bourgeons envahissent les jardins, que le soleil se fait un poil plus ...

    On a le Béguin pour son style

    Après déjà deux défilés à Amiens à l’Atelier des Augustins et le bouche à-oreille ...

    Les spectacles à ne pas rater en décembre et janvier

    Chroma, jusqu’au 31 décembre, à la cathédrale d’Amiens Le nouveau spectacle nocturne Chroma. Rendez-vous ...

    Visite guidée d’un bien d’exception

    La rédaction vous propose de découvrir une maison au charme certain actuellement en vente ...

    Noël se met au vert !

    La vraie tendance de ces fêtes de fin d’année, c’est le zéro déchet. Finis ...

    Visite guidée de biens d’exception en Picardie

    La rédaction vous propose de découvrir des biens exceptionnels actuellement en vente dans la ...