Erigée à partir de 1220, Notre-Dame d’Amiens impressionne aussi bien par ses proportions que pour la finesse de ses détails. Chef d’oeuvre de l’art gothique, l’édifi ce de pierre, très visité et commenté, est pourtant plein de petites surprises.

    Les gargouilles et chimères de la Cathédrale observent les passants.

    L’ange pleureur

    L’ange pleureur est une figure incontournable de la Grande Guerre.

    Le petit ange qui orne le mausolée du chanoine Guilain Lucas de Genville a été sculpté en 1636 par Nicolas Blasset, soit bien longtemps après la fi n du premier chantier de la cathédrale d’Amiens. Symbole fréquent du vocable funéraire, l’ange traversa les siècles dans l’anonymat le plus complet. Le chérubin se tailla une petite notoriété à partir du XIXème siècle auprès de la bonne société lorsque quelques gravures et dessins furent réalisés. Beaucoup décidèrent d’orner les caveaux familiaux avec cet atour si fin. Il faut cependant attendre la Première Guerre Mondiale pour que l’Ange pleureur de la Cathédrale d’Amiens revête un caractère particulier. Reproduit sur des cartes postales, médailles et autres accessoires par les commerçants de la ville, le petit ange fut envoyé par de nombreux soldats du Commonwealth à leurs familles.

    Celui-ci devint rapidement un symbole d’innocence et de pureté au milieu des horreurs de la guerre.

    Le labyrinthe

    La pierre centrale du labyrinthe raconte l’histoire de la construction de la cathédrale.

    Au cœur de la nef, le labyrinthe de la Cathédrale impressionne d’abord par ses dimensions. L’octogone composé de pierres noires et blanches a été imaginé en 1288 par le maître d’oeuvre Renaud de Cormont. Les fidèles suivaient à genoux les entrelacs formés par le pavage pour expier leurs péchés. Le parcours, qui demande en moyenne 38 allers/retours, symbolise la montée du Christ au calvaire. Long, douloureux, harassant, ce périple permettait d’offrir ses souffrances à Dieu et de se rapprocher un peu plus de la sagesse. Cette expérience permettait à tous, y compris aux plus pauvres, de réaliser une sorte de pèlerinage en lieu et place de celui de Terre Sainte. Au centre du labyrinthe, une pierre gravée retrace l’histoire de la construction de la bâtisse et rend hommage aux hommes qui ont dirigé le chantier.

    Aujourd’hui, cet enchevêtrement noir et blanc est l’un des symboles de la Cathédrale d’Amiens.

    Un livre de pierre

    Ornée de bas-reliefs, de statues, de gargouilles et d’un bestiaire somme toute spectaculaire, Notre- Dame d’Amiens est un véritable livre de pierre. La tentation d’Adam et Eve, la présentation de Jésus au Temple, l’Annonciation… De nombreuses scènes issues des textes sacrés ornent l’édifice. Il s’agissait au départ de permettre à tous, y compris à tous ceux qui ne savaient ni lire ni écrire, de comprendre les enseignements de la religion catholique. Mais la cathédrale est aussi agrémentée de personnages plus étonnants. Ainsi, on retrouve des statues représentant les marchands waidiers, des félins ailés, des chimères ou encore des notables des différentes époques. Parmi eux, le décorateur et l’architecte Aimé et Louis Duthoit ou encore l’architecte Eugène Viollet-le-Duc et sa compagne Madame Suréda. Tout au long de sa construction ou de son embellissement, Notre-Dame d’Amiens a été utilisée pour expliquer, illustrer, montrer ou rendre hommage.

    Les reliques

    Outre ses impressionnantes proportions, la cathédrale d’Amiens est aussi célèbre pour son trésor. Après deux décennies de travaux, les curieux peuvent enfin admirer ces calices, couronnes, croix et objets liturgiques qui composent ce fabuleux témoignage d’un savoir-faire qui date du Moyen-âge. Le  crâne de Saint Jean-Baptiste rapporté de croisade en 1206, est sans nul doute l’élément le plus précieux. C’est d’ailleurs pour lui offrir un écrin digne de ce nom que la cathédrale fut construite ! Des pèlerins de toute l’Europe sont venus et viennent encore se recueillir devant cette relique sacrée.

     

    AMIENS CÉLÈBRE LES 800 ANS DE SA CATHÉDRALE

    Il y a 800 ans débutait le chantier de le Cathédrale. Il faut imaginer l’effervescence sur le parvis. Membres du clergé, artisans, notables, marchands ou simples paysans ont vu s’élever ce colosse de pierres de 200 000 m3. Plus vaste cathédrale de France, l’édifice occupe une place à part dans le coeur de tous les Amiénois, croyants ou non. Beaucoup se presseront sans doute pour célébrer cette année jubilaire qui débutera les 6,7 et 8 décembre prochain. Lors de ce lancement, la cathédrale sera illuminée par 5 000 bougies. Un spectacle poétique qui permettra d’admirer ce chef d’oeuvre et sa voûte majestueuse sous un tout nouvel angle. Le 6 décembre, la chorale des Petits chanteurs à la croix de bois accompagnera cette mise en lumière. Le lendemain, ce sera au tour du prestigieux choeur anglais « Tenebrae Choir », de faire entendre sa voix. Enfin, le 8 décembre, une messe matinale puis une conférence et une veillée seront organisés en l’honneur de Notre-Dame.

    La billetterie pour le lancement des festivités et d’ores-et déjà ouverte et accessible sur : https://notredameamiens.fr/800-ans/

    D.L. P.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • LE MAGAZINE URBAIN DU COURRIER PICARD Le Courrier picard, quotidien régional leader en Picardie, souhaitait répondre à un besoin grandissant des lecteurs : un magazine chic et tendance. C’est ainsi qu’est né «Instinct», un magazine harmonieux qui réunit 3 univers : la mode, la décoration et la culture.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Découvrez une maison de charme

    La rédaction vous propose de visiter un bien d’exception actuellement en vente dans la ...

    My Home Addict

    Un showroom de décoration aux portes d’Amiens Ouvert depuis octobre dernier à Dury, le ...

    Colorez votre été avec BANANA MOON

    C’est une des marques emblématiques de l’été. Avec ses maillots de bain colorés et ...

    Découvrir la Baie de Somme autrement

    Les sollicitations sont nombreuses en Baie de Somme. Parmi les activités proposées, on en ...

    Les sorties à ne pas manquer en juillet et août

    LORJOU EXPOSE SES ANIMAUX Bernard Lorjou, artiste autodidacte, avait choisi d’ancrer le travail de ...

    Le programme de Chloé pour vous remettre en forme !

    Ancienne triathlète, Chloé Quignon a sa salle propre salle de sports « Tonico Pilates », située ...