La Citadelle va piano

    À l’occasion des journées du patrimoine, coup de projecteur sur la Citadelle d’Amiens. Un site qui veut s’ouvrir au grand public, à découvrir absolument.

     

    Crédit photo : Fred Haslin

    Derrière ses murs d’enceinte impressionnants se cachent à la fois une vie étudiante grouillante mais aussi des espaces paysagers calmes et sereins. Fortifi cation de défense, la Citadelle n’invite pas forcément à passer ses portes imposantes et pourtant, la ville veut en un faire un véritable espace public, ouvert à tous. Osez conquérir ce bastion !

    Une histoire militaire avant tout

    C’est le père de la fortifi cation bastionnée, Jean Errard de Bar-le-Duc, qui a édifi é la Citadelle d’Amiens en s’inspirant des modèles italiens. Principalement entre 1598 à 1610, (entièrement achevée en 1622), c’était une ceinture de remparts avec cinq bastions, qui lui donnaient sa forme de pentagone régulier. Erigée à la demande d’Henri IV après la dure bataille de 1597 pour reprendre la ville d’Amiens aux Espagnols, en 1659, lorsque l’Artois est annexé par la France grâce au traité des Pyrénées, Amiens perd tout intérêt stratégique et devient une simple ville de garnison. La Citadelle ne sera pas démantelée (trop coûteux !), mais le bâtiment sera abandonné et même amputé comme par exemple de ses bastions de Luynes et de Saint-Pol à l’Est pour créer l’avenue du général de Gaulle en 1962. Si elle change de physionomie, son passé militaire la rattrapera et la Citadelle sera ainsi le théâtre d’horreurs comme la mort du Commandant Vogel pendant la guerre de 1870 (contre les prussiens) mais aussi lieu de détention et d’exécution de prisonniers politiques et de résistants par l’armée allemande pendant la seconde Guerre mondiale. Les militaires quittent définitivement la Citadelle en 1992 et la ville la rachète en 1998.

    Le renouveau avec Renzo Piano

    Citadelle

    La ville décide de faire de ses 18 hectares à la fois un pôle universitaire mais aussi un vrai projet urbain et choisit l’architecte Renzo Piano, à qui l’on doit notamment le centre d’art et de culture Georges-Pompidou à Paris ou le New York Times Buildings. Pour conjuguer le passé et le présent, il utilise la brique, le béton, le métal et le verre. Il crée des salles de classe dans les anciennes écuries, la bibliothèque universitaire au sein du grand casernement et de nouveaux bâtiments qui se fondent dans le décor hormis une grande tour signal avec sa fameuse boîte rouge comme un phare au centre de la Citadelle et de sa place d’armes. Depuis mai, la promenade des remparts est accessible gratuitement du vendredi au dimanche, avec des vues imprenables le long de l’ancien chemin de ronde (départ ascenseur du logis du gouverneur).

    Des visites guidées entre patrimoine historique et architecture moderne

    L’Office de tourisme et Amiens ville d’art et d’histoire proposent des visites de la Citadelle, chaque mois, avec un guide conférencier. Vous apprendrez les rudiments de l’architecture militaire, la vie quotidienne au sein de la place forte et découvrirez les astuces architecturales de Renzo Piano. Porte François 1er et porte royale, ancien logis du gouverneur, casernement, écuries et tour signal, sans oublier aménagements paysagers, venez découvrir la Citadelle à travers les siècles.

    Prochaine visite le 14 septembre, Adulte 4 €, enfant 2 €. Ou profitez des journées du patrimoine pour des visites gratuites à la carte, le samedi 21 septembre de 14 à 17 h et le dimanche 22 septembre, de 10 à 13 h et de 14 à 17 h, rendez-vous sur place.

    Infos et réservations 03 22 22 58 97.

    Par L.D.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • LE MAGAZINE URBAIN DU COURRIER PICARD Le Courrier picard, quotidien régional leader en Picardie, souhaitait répondre à un besoin grandissant des lecteurs : un magazine chic et tendance. C’est ainsi qu’est né «Instinct», un magazine harmonieux qui réunit 3 univers : la mode, la décoration et la culture.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le goût de la découverte

    Chineurs avertis, Anne et Franck ont décidé de changer de vie en 2017 faisant ...

    La Pigmentite met du pigment dans votre vie

    La Pigmentite est la nouvelle boutique atelier qui a ouvert dans le centre-ville amiénois. ...

    ATELIER BOIS : la passion des belles choses

    Florian est « tombé dans la sciure » quand il était adolescent, depuis il ...

    L’itinérance créative des voyageuses

    Charlotte et Sophie, deux idéalistes à l’imaginaire solide et aux doigts de fées, ont ...

    L’Établi crée « votre » bijou

    L’Établi est une bijouterie pas comme les autres qui crée sa propre collection et ...

    Telle mère, telle fille : les marques que l’on se transmet…

    La mode, c’est comme les recettes de cuisine… On y goûte quand on est ...