La Maison Pélat, créateur d’émotions

    La toute jeune marque amiénoise qui a fêté ses un an en septembre dernier a développé un univers atypique, fait de petites séries et de pièces uniques, de matières brutes mais aussi de choix affirmés.

     

    Maison Pélat

    En ce moment je travaille les perles Fireball. Il s’agit d’une anomalie de la nature : les perles sont recouvertes par un voile » explique Kevin Pérodeau Latini, fondateur de la Maison Pélat. Amateur de matériaux bruts, le créateur concocte de petites séries ou des pièces uniques à partir de pierres semi- précieuses, de plaqué et d’objets chinés. Toutes sont inspirées par des mythes, des symboles ou une envie artistique. « J’ai trouvé un poème autour d’une goutte d’eau récemment qui va me servir
    de base pour ma prochaine collection » dit-il d’un ton mystérieux. A l’approche des fêtes de fin d’année, il prépare quelques pièces qu’il présentera lors d’un Art Market organisé au Studio des Augustins. « La rencontre avec David Martin [photographe et maître des lieux] m’a vraiment permis d’avancer et de pousser l’esthétique de la Maison Pélat. Entre nous, ça a vraiment été un coup de coeur. Il m’a aussi aidé à aller vers des choses plus farfelues » confie Kevin Pérodeau Latini.

     

    De sa formation artistique, le créateur a conservé ce goût pour l’image, la mise en scène, créant autour de ses bijoux un univers atypique. « Aujourd’hui il y a une vraie communauté qui suit mon travail, mes clients se reconnaissent entre eux, grâce aux bijoux. Je ne pensais pas que la Maison Pélat se ferait un nom en si peu de temps » s’enthousiasme le jeune homme tout étonné par l’engouement que suscitent ses créations. Il peut même se targuer e compter déjà quelques best-sellers comme ces colliers où s’accumulent de multiples médailles religieuses. « Les hommes sont également très demandeurs, si certains de mes bijoux sont mixtes, ils sont beaucoup allés vers les anneaux de curiosité » poursuit-il. En plus événements ponctuels Kevin Pérodeau Latini multiplie
    les projets. Prochainement il aimerait par exemple explorer le flocage. Affaire à suivre…

    Maison Pélat

     

    La Maison Pélat participera au prochain Art Market au 19 rue des Augustins à Amiens les 14-15 et 16 décembre.

    www.maisonpelat.com

    DIANE LA PHUNG

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • LE MAGAZINE URBAIN DU COURRIER PICARD Le Courrier picard, quotidien régional leader en Picardie, souhaitait répondre à un besoin grandissant des lecteurs : un magazine chic et tendance. C’est ainsi qu’est né «Instinct», un magazine harmonieux qui réunit 3 univers : la mode, la décoration et la culture.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Balade en paddle dans les canaux de la petite Venise du Nord

    Le stand up paddle, l’activité nautique la plus tendance du moment, débarque à Amiens. ...

    Gaumont fête les dix ans de l’opéra au cinéma

    Alain Weislo, directeur du cinéma Gaumont d’Amiens, nous explique la démarche et dresse un ...

    Cinq cadeaux originaux et locaux pour la Saint-Valentin !

      « APPELEZ-MOI CHEF » Pour sortir du traditionnel restaurant du 14 février, Jean-Pierre ...

    La doudoune : Superstar

    Si Français et Américains se disputent la primauté de l’invention, la doudoune a su ...

    Se détendre, ça s’apprend !

    L’épreuve de la rentrée est passée ? Raison de plus pour s’accorder une pause détente ...

    La Pigmentite met du pigment dans votre vie

    La Pigmentite est la nouvelle boutique atelier qui a ouvert dans le centre-ville amiénois. ...