La Pigmentite est la nouvelle boutique atelier qui a ouvert dans le centre-ville amiénois. On y découvre le travail de peinture sur porcelaine de Sophie Fedele. Attention, coup de cœur en vue !

    La Pigmentite

    Le trait est fin mais sûr. Le dessin est coloré mais délicat. Quant au résultat, il est aussi original que tendance. Le travail de Sophie Fedele vaut vraiment le coup d’œil. Pour le découvrir, il suffit de se rendre au 2 rue Albert-Roze à Amiens, dans la boutique-atelier de l’artiste. Quelques mètres carrés décorés avec goût pour mettre en valeurs ses créations : des assiettes, des tasses, des plats, des lampes mais aussi des bijoux. De la porcelaine qui provient de Limoges et que Sophie magnifie avec un mélange de poudres et d’huiles essentielles avant de l’enfourner pour plusieurs heures dans un four à plus de 800 °c.

    Plumes, ailes, écailles… ses collections s’inspirent de son histoire. « J’ai une maîtrise en biologie. J’ai commencé à travailler dans ce secteur mais je me suis vite rendu compte que j’avais besoin de travailler de mes mains. Mes parents étaient artisans tous les deux, ça doit être pour ça », sourit-elle. Sophie s’est donc lancée…. dans la coiffure. « J’ai travaillé dans ce secteur pendant 15 ans. J’ai même monté mon propre salon (dans le quartier Montières) et puis il y a plusieurs mois j’ai voulu changer, j’ai vendu mon commerce à un salarié et je me suis réinterrogée sur ce que j’avais envie de faire. »

    Définition de la Pigmentite par Sophie Fedele : « C’est une maladie imaginaire contractée lors de mon enfance qui consiste en un besoin incessant de tout colorer, pigmenter, relooker, décorer ».

    Elle a finalement décidé d’essayer de vivre de la passion qui l’anime depuis l’université : la peinture sur porcelaine. Une technique artistique qu’elle aime faire découvrir à tous ceux qui poussent la porte de son échoppe. Car son magasin est aussi son atelier.

    C’est ici qu’elle expose mais surtout qu’elle crée. Elle suit son inspiration mais aussi les envies de ses clients. « Car je travaille également à la commande. » Et puis bientôt, elle ira même plus loin en proposant une initiation. « Pour la fête de mère, je vais mettre en place un atelier découverte parent-enfant ».

    Note : La date de l’atelier parent-enfant sera annoncée sur la page Facebook de la boutique : La Pigmentite.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    1
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • LE MAGAZINE URBAIN DU COURRIER PICARD Le Courrier picard, quotidien régional leader en Picardie, souhaitait répondre à un besoin grandissant des lecteurs : un magazine chic et tendance. C’est ainsi qu’est né «Instinct», un magazine harmonieux qui réunit 3 univers : la mode, la décoration et la culture.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Querelle : Un verre de vin entre amis à Amiens

    Yann, Amiénois d’origine, travaillait dans le domaine du théâtre. Il a fait découvrir la ...

    Nos voisins savent fêter Noël !

    Nos voisins organisent également des marchés de Noël. Nous en avons sélectionné quatre pour ...

    IAM : les humanistes du hip-hop

    IAM est certainement l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur groupe de hip-hop ...

    L’entraîneur des Gothiques ne vous laissera pas de glace

    Mario Richer entraîne les Gothiques d’Amiens pour la 4e année. Rencontre avec un Québécois ...

    Pâques : ce que vous réservent les chocolatiers amiénois

    Après le Salon du chocolat, nous retrouvons les artisans chocolatiers amiénois pour la fête ...

    Un nouveau sport à la rentrée ?

    Du squash pour travailler le cardio et la concentration Sport élitiste dans les années ...