Les bons conseils de Mademoiselle se met au Vert

    ll y a trois ans, Marie a décidé de bouleverser ses habitudes pour consommer autrement. Avec beaucoup de pédagogie, de bonne humeur et sans jamais forcer les choses, elle restitue son expérience à travers Mademoiselle se met au Vert.

    « Tout a commencé lorsque j’ai arrêté de manger de la viande. Je me suis interrogée sur mon mode de vie » raconte Marie alias Mademoiselle se met au Vert. Avide de changement, cette ancienne « grande consommatrice » a d’abord lu Béa Johnson, papesse du zéro déchet avant d’autopsier sa propre poubelle qu’elle trouvait « un peu trop remplie ». De la cuisine à la salle de bains, Marie a fait évoluer sa façon de consommer, entrainant mari et fils dans cette nouvelle expérience. « Mademoiselle est née un peu par hasard. Le pique-nique zéro déchet de mon fils suscitait beaucoup de curiosité. Un jour il m’a demandé pourquoi je n’irai pas chez les autres mamans pour parler de notre démarche » poursuit Marie. Bingo ! En mai 2017, Mademoiselle se met au vert lance des ateliers pratiques où elle explique ce qu’elle a mis en place chez elle. Réduction des déchets, mode de vie minimaliste, recyclage, produits faits maison… Mademoiselle s’attaque à tous les sujets ! « L’idée est vraiment de toucher le plus grand nombre. Il faut montrer que c’est quelque chose de facile. Nous avons tous des astuces, chacun va à son rythme, il n’y a aucune obligation » dit-elle en souriant. Festivals, écoles, collectivités… Marie intervient partout et, inlassablement, essaye de faire bouger les habitudes. Chez Locavrac à Abbeville, où le vrac, le local et le bio se partagent un bel espace de 300m2, Mademoiselle a par exemple rendez-vous pour un atelier « routine beauté ». Dans l’espace convivial imaginé par Julie et Guillaume, les heureux inventeurs de ce supermaché du bonheur, on papote autour d’un café ou d’un thé. Les dix participantes échangent les éco-gestes qu’elles pratiquent au quotidien avant Marie raconte, conseille, montre, devant 10 paires d’yeux aussi attentifs qu’avides de partage. À coup de sourires et d’échanges Mademoiselle fait passer un message citoyen simple mais terriblement efficace : À notre petit niveau tout le monde peut agir.

    D.L.P
    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    3
    J'ADOREJ'ADORE
    1
    J'AIMEJ'AIME
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • LE MAGAZINE URBAIN DU COURRIER PICARD Le Courrier picard, quotidien régional leader en Picardie, souhaitait répondre à un besoin grandissant des lecteurs : un magazine chic et tendance. C’est ainsi qu’est né «Instinct», un magazine harmonieux qui réunit 3 univers : la mode, la décoration et la culture.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    S’offrir un espace atypique

    La rédaction vous propose une petite sélection de biens d’exception actuellement en vente dans ...

    Quand les codes du sport s’invitent dans nos dressings

    À l’heure de la non-sophistication à l’extrême, le sportswear rappelle que la mode peut ...

    Les sorties à ne pas manquer en juillet et août

    LORJOU EXPOSE SES ANIMAUX Bernard Lorjou, artiste autodidacte, avait choisi d’ancrer le travail de ...

    Dior, Maison de rêves

    S’il n’y avait qu’une seule exposition à faire pendant les vacances de Noël, ce ...

    La gastronomie, tout un patrimoine

    Deux restaurateurs s’installent dans le village d’Eaucourt-sur-Somme. La qualité de ses installations historiques est ...

    Le bijou fait son show

    Sous le sapin, on aime particulièrement deviner ce que cachent les mille et un ...