Margot Servoisier, secondée par Marion Boudet, propose des pâtisseries de haut vol, élaborées à partir de produits bruts, de saison et locaux.

     

    Les Gateaux de Margot. Photo Fred Haslin

    On se glisse sous le rideau de fer à moitié ouvert. Dans le labo, Margot Servoisier et Marion Boudet s’activent. Même pendant leurs jours de fermeture, les deux jeunes femmes essayent, testent, valident ou non les gâteaux qui rejoindront le salon de thé délicieusement poudré de la rue Henri Barbusse.

    Originaire de Beauvais, Margot s’est d’abord orientée vers la finance avant d’intégrer la prestigieuse école Ferrandi pour y préparer un CAP de pâtisserie.

    Je voulais un métier bienveillant, qui fasse du bien aux gens »
    dit-elle en posant sur la table un Paris Brest et un Merveilleux chocolaté.

    Depuis l’enfance, elle cuisine. Des gâteaux évidemment. Alors pour son apprentissage, elle a naturellement misé sur l’excellence et a rejoint la maison du pâtissier Sébastien Gaudard. « Chez lui tout est impeccable, du visuel au rendu. J’ai appris beaucoup, et surtout que l’on pouvait tout faire soi-même » lance celle qui travaille exclusivement des produits bruts. Là, elle rencontre Marion Boudet. « Je lui ai dit qu’un jour je créerai mon entreprise et que je l’embaucherai » sourit la cheffe.

    Après une mention complémentaire pâtisserie, glacerie, chocolaterie, confiserie, un passage par l’hôtel Barrière de Lille et Le Raphaël à Paris, Margot retrouve son Grand Nord. « J’ai travaillé quelques mois pour Marc Duval à la Grange de Belle-Eglise. Je devais lui prouver que j’étais capable pour qu’il me soutienne dans mon projet » résume-t-elle.

    Une épreuve du feu remportée haut la main puisque la pâtissière a ouvert début octobre Les Gâteaux de Margot où elle propose une dizaine de créations, réalisées à partir de matières premières de qualité, de saison, si possible bios et locales.

    Tout est fait maison de A à Z. La carte variera selon les produits et les saisons »
    souligne-telle.

    Parmi les délices de la boutique, on trouve le Paris Brest.

     

    Des gourmandises qui peuvent être vegan, sans gluten et faibles en sucre. Dans l’ombre, Marion l’accompagne. Toutes les recettes passent par elle. « Je suis très exigeante en matière de gâteaux, je donne un avis toujours tranché » sourit-elle.

     

     

    D.L. P.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • LE MAGAZINE URBAIN DU COURRIER PICARD Le Courrier picard, quotidien régional leader en Picardie, souhaitait répondre à un besoin grandissant des lecteurs : un magazine chic et tendance. C’est ainsi qu’est né «Instinct», un magazine harmonieux qui réunit 3 univers : la mode, la décoration et la culture.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le programme de Chloé pour vous remettre en forme !

    Ancienne triathlète, Chloé Quignon a sa salle propre salle de sports « Tonico Pilates », située ...

    Visite guidée d’un bien d’exception

    La rédaction vous propose de découvrir une maison au charme certain actuellement en vente ...

    L’Établi crée « votre » bijou

    L’Établi est une bijouterie pas comme les autres qui crée sa propre collection et ...

    Cet automne, on pense au home staging pour booster son chez soi

    Cette technique qui vise à faire souffler un vent nouveau sur son intérieur est ...

    Les spectacles à ne pas manquer en septembre

    YOLANDE MOREAU ET CHRISTIAN OLIVIER, RAIDES DINGUES DE PRÉVERT Yolande Moreau, comédienne et réalisatrice, ...

    Balade en paddle dans les canaux de la petite Venise du Nord

    Le stand up paddle, l’activité nautique la plus tendance du moment, débarque à Amiens. ...