On a le Béguin pour son style

    Après déjà deux défilés à Amiens à l’Atelier des Augustins et le bouche à-oreille qui fonctionne bien, la créatrice de Béguin Couture commence à se tailler une belle réputation.

    Julie Rappe styliste de mode marque Beguin
    Photo : Fred Haslin

     

    Du haut de ses 26 ans, dans son petit appart charmant près de la Citadelle, Julie commence à manquer de place. Il faut dire que dans ces quelques mètres carrés se trouve son atelier de stylisme, son stock de tissus et dans son dressing (qu’elle doit agrandir d’urgence), les pièces qu’elle a créées pour ses défilés. C’est le siège social de Béguin Couture, sa petite entreprise de vêtements
    sur-mesure, qu’elle a monté il y a un peu plus d’un an. Un changement de vie radical après sa
    licence de psycho car elle s’est découvert sur le tard une passion pour le stylisme. « Je ne trouvais pas ce que je voulais dans les magasins alors je me suis dit autant le faire moi-même. Je me suis fait offrir une machine à coudre il y a 4 ans et j’ai tout appris seule avec la notice de la machine et quelques tutos », raconte-t-elle. Sa première oeuvre, une robe de soirée. « J’ai passé mon temps à faire et à défaire, à rater et à recommencer. C’est comme ça que j’ai appris. Mais j’ai adoré et j’ai continué avec un Bomber réversible. » Les copines adorent et lui demandent des modèles personnalisés. La jeune amiénoise se prête au jeu et se dit que finalement, elle en ferait bien son métier… Le hasard fait bien les choses.

    La créatrice de Béguin Couture aime
    avant tout la diversité de son travail et le
    plaisir de voir porter ses vêtements.
    © Aurélien Buttin
    © Aurélien Buttin

    Sous le nom de Béguin Couture, elle propose des pièces uniques ou en très petites séries et du sur-mesure. Sa créativité n’a pas de limite : robe de mariée, robe de soirée, chemisiers, pantalons, même si le bomber reste sa pièce préférée (à partir de 95 €). Elle confectionne aussi pour les hommes : chemises, pantalons, vestes… En attendant de vivre de sa passion, elle est hôtesse sur des événements, ce qui lui laisse du temps pour créer des modèles uniques pour ses clients. Sa notoriété grandissante, elle la doit au bouche-à-oreille mais aussi aux défilés au Studio des Augustins. Au hasard d’une rencontre avec Kevin Pérodeau Latini, créateur des bijoux amiénois de La Maison Pélat (voir Instinct de décembre 2018), elle se retrouve embarquée dans l’aventure d’un défilé. « On a tout monté en un mois, alors que l’on n’avait aucune expérience dans ce genre d’événement. C’était à la fois stressant et grisant. Et le succès nous a surpris dès la première année », se rappelle-t-elle. Des
    expériences fortes qui tissent des liens indéfectibles et vous poussent à aller de l’avant.

    Le second défilé Béguin/Maison Pélat vient de se dérouler à l’Atelier des Augustins mi-mai avec une trentaine de pièces de Béguin Couture. De quoi montrer son savoir-faire et ses finitions de plus en plus précises : « Beaucoup m’ont dit qu’ils avaient vu une belle évolution depuis le premier défilé, j’en suis fière. D’autant que je continue à tester des formes et des tissus. » Une passion créatrice qui fait le bonheur des clients qui veulent des vêtements que l’on ne voit pas ailleurs !

    L. D.

    Retrouvez Béguin Couture sur Facebook et Instagram
    contact: beguin.couture@gmail.com

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • LE MAGAZINE URBAIN DU COURRIER PICARD Le Courrier picard, quotidien régional leader en Picardie, souhaitait répondre à un besoin grandissant des lecteurs : un magazine chic et tendance. C’est ainsi qu’est né «Instinct», un magazine harmonieux qui réunit 3 univers : la mode, la décoration et la culture.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La Pigmentite met du pigment dans votre vie

    La Pigmentite est la nouvelle boutique atelier qui a ouvert dans le centre-ville amiénois. ...

    Des tapis qui ont du style !

    Vive les motifs !   Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci ...

    « On dit que derrière chaque grand homme se cache une femme ; c’est aussi vrai dans l’autre sens » Fany Ruin

    Chef d’entreprise, présidente de la CCI Amiens Picardie et mère de trois enfants : à ...

    Telle mère, telle fille : les marques que l’on se transmet…

    La mode, c’est comme les recettes de cuisine… On y goûte quand on est ...

    Une Saint-Valentin au menu aphrodisiaque

    Pour ceux qui pensent que la Saint-Valentin est aussi un moment de gourmandise partagée, ...

    L’itinérance créative des voyageuses

    Charlotte et Sophie, deux idéalistes à l’imaginaire solide et aux doigts de fées, ont ...