A la tête de son concept store « Pretty Wire », Justine Malbranche a fait de sa passion pour la mode un métier et a même embarqué son frère dans l’aventure.

    Avec 190 000 abonnés sur Instagram et un site Internet qu’elle fait vivre et alimente sans cesse, Justine Malbranche fait partie de ces modeuses qui comptent. Influenceuse, elle ne dit pas non… Mais attention, si elle suit la tendance et l’air du temps, elle revendique son propre univers et son indépendance face aux marques. Bohème, voire hippie chic, elle va elle-même dénicher des perles rares parmi la centaine de grossistes mode qui font son carnet d’adresses « Mon truc, c’est de créer un look en associant des pièces et des accessoires de différentes marques. Il faut s’avoir s’amuser avec les tendances, les détourner parfois. C’est ce qui fait la différence. Chaque nouvelle collection est pour moi la création d’un véritable univers », confie-t-elle. Cette valéricaine venue faire ses études de commerce à Amiens a fait du chemin depuis qu’elle créait ses propres pantalons pattes d’éph avec des rajouts et des pièces, sur sa machine à coudre…

    Pretty Wire

    S’amuser avec les tendances

    Championne du DIY (Do it Yourself) et de la customisation, elle a tout sacrifié à la mode sauf sa liberté ! Après la création de son blog, elle passe très vite à la vitesse supérieure avec un site Internet très pro. « Mon frère, ingénieur informatique, avait déjà fait le développement et le design de mon blog, alors tout naturellement il s’est attaqué à mon site web », explique Justine. « Et ça marche tellement que c’est du plein temps », sourit Emilien Malbranche. En effet, il a dû tout plaquer pour se consacrer au site Internet Prettywire.fr, la passion envahissante de sa sœur devenant un véritable job ! Mais le duo fonctionne bien, ils ont su développer l’univers Pretty Wire, en proposant des vêtements abordables mais de qualité et ont même élargi leur offre avec de la déco. « C’est un ensemble, j’ai toujours été fan de décoration, pour moi c’est presque indissociable de la mode », confie Justine.

    Pretty Wire

    Quand en 2005, elle ouvre une boutique à Amiens, son magasin devient son terrain de jeu, mélangeant mode et déco. « C’est une question d’harmonie, le style vestimentaire et la déco se complètent. Là encore, on fonctionne vraiment par univers », souligne Emilien. D’ailleurs, pour eux, ce n’est pas un magasin mais bien un concept store… Ils tiennent à leur différence, à leur identité. Même s’ils se sont professionnalisés et qu’ils vendent partout dans le monde, ils ont su garder leur côté créatif et artisanal. Emilien fait vivre le site Internet, Justine continue à faire elle-même ses photos… Entre les voyages professionnels, la recherche de grossistes, le projet d’une boutique éphémère à Paris, le concept store d’Amiens et le site Internet : « ça nous prend beaucoup de temps et d’énergie ! », s’exclament-ils. Une vie à cent à l’heure, pas de week-ends, pas vraiment de vie privée, la mode est vraiment une passion dévorante. « Mais c’est du bonheur ! »

    Les tendances du printemps by Pretty Wire

    Pour les beaux jours, cette année, Justine Malbranche mise tout sur les petites robes très fluides. La légèreté sera de mise avec des imprimés à petites fleurs très liberty. Mais pour elle, tout se joue sur les accessoires. « Le but est d’investir dans des accessoires tendances que l’on peut utiliser et réutiliser à l’infini pour se différencier et donner des styles différents à une même tenue », confie Justine. Le foulard que l’on peut mettre autour du cou mais aussi dans les cheveux, à la ceinture, à son poignet ou attacher à un sac est un bon exemple ! De même, les barrettes sont l’accessoire de l’été. Justine a un coup de cœur pour celles en plexi et avec des imitations perles. Et les créoles peuvent faire aussi leur grand retour. Pour vous inspirer, voici quelques exemples de son dernier shooting photos…

    Les tendances du printemps by Pretty Wire

    Pretty wire Concept store
    7 rue Sire-Firmin-Leroux à Amiens
    prettywire.fr
    www.instagram.com/prettywireshop/

    L.D.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • LE MAGAZINE URBAIN DU COURRIER PICARD Le Courrier picard, quotidien régional leader en Picardie, souhaitait répondre à un besoin grandissant des lecteurs : un magazine chic et tendance. C’est ainsi qu’est né «Instinct», un magazine harmonieux qui réunit 3 univers : la mode, la décoration et la culture.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’itinérance créative des voyageuses

    Charlotte et Sophie, deux idéalistes à l’imaginaire solide et aux doigts de fées, ont ...

    Les fantaisies colorées d’Envie de rêve

    Dans l’atelier d’Envie de rêve on découvre un univers consacré à une enfance insouciante. ...

    ATELIER BOIS : la passion des belles choses

    Florian est « tombé dans la sciure » quand il était adolescent, depuis il ...

    Une histoire de style

    C’est un peu comme un virus » prévient Clément Roder à la tête depuis ...

    Brassage de la bière, mode d’emploi avec la brasserie Ambiani

    Julien Labesse a ouvert la brasserie amiénoise Ambiani il y a quelques mois. En ...

    Les incontournables du Marché de Noël

    L’Érablière Vêtus de rouge et reconnaissables à l’oreille, les artisans Québécois Lefebvre & Fils ...