Catastrophe pour Monconduit, inadmissible pour Gouano

    L’ex-capitaine de l’Amiens SC et le nouveau n’ont pas du tout aimé la prestation de l’équipe. Ils le font savoir, chacun à leur manière.

    Thomas Monconduit va souvent à l’essentiel et samedi soir, il n’a cherché aucune excuse: «C’est comme d’hab’, on a l’impression d’être une équipe à deux visages: un à domicile et un à l’extérieur, mais celui-là n’est pas bon. On a été zéro en première mi-temps. C’était une catastrophe et en deuxième période, c’était légèrement mieux mais 1-0, c’est bien payé.» Sans trois ou quatre arrêts de Gurtner, le score aurait pu être plus lourd tant les Amiénois ont été inexistants, surtout offensivement. «Il nous a manqué de tout, confirme l’ex-capitaine amiénois. De l’agressivité. En première période, on n’a pas gagné un seul duel. C’était trop pauvre et je crois qu’on ne s’est pas créé une seule occasion. Peut-être un ou deux centres mais pas de véritables actions. C’est un mauvais match et c’est le grand écart par rapport à notre victoire face à Guingamp. Pour le coup, on s’est fait vraiment piéger. Ils nous ont attendus et ils voulaient nous contrer. Or, on aurait dû les attendre et les contrer. On apprend.»

    Généralement, une équipe apprend de ses erreurs pour ne pas les reproduire mais force est de constater que sur les deux matches disputés face à des Angevins plus matures, les Amiénois n’ont jamais su les manœuvrer.

    «En première mi-temps, on est vraiment passé à travers et il faut qu’on se reprenne très vite, prévient Prince-Désir Gouano. Je ne sais pas si c’est notre plus mauvais match, car celui à Rennes n’était pas mal non plus.»

    «On s’est fait bouger»

    Alors, ne faut-il pas jouer autrement à l’extérieur de manière un peu plus défensive en refusant le jeu? «Je ne sais pas, poursuit le capitaine de l’ASC. Tout ce qui est schéma tactique est du ressort du coach et du staff technique, qui sont là pour nous donner les meilleures options quand on joue à l’extérieur. On s’était fixé d’aller les chercher haut d’entrée de jeu et on ne l’a pas fait. Déjà là, je me suis dit qu’il y avait un petit problème. Après, dans tous les domaines, on s’est fait bouger.»

    Et juste avant de regagner le vestiaire à la mi-temps, les Amiénois ont formé un cercle au milieu du terrain où ils ont échangé. «On a tous parlé, confirme Prince-Désir Gouano. Durant la deuxième période, il fallait faire preuve d’amour propre. D’un sursaut d’orgueil, parce que se faire bouger comme ça, c’est inadmissible.» Mais cela n’a eu aucun effet et les Amiénois n’ont eu aucune réaction. Butelle, le gardien de but angevin, a passé une soirée tranquille, vraiment tranquille: seulement trois tirs à négocier, sachant qu’il y a eu pire à Caen avec deux tirs. R.T.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Journaliste sportif pour le Courrier picard. De l’Amiens SC, du foot, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout... « Le vestiaire » vous ouvre ses portes et ce blog est destiné à toutes celles et tous ceux qui aiment le foot, le sport mais pas que… Après avoir connu  des descentes, des montées et 17 entraîneurs avec l’ASC, il était temps de raconter quelques souvenirs et de vous faire partager  ma première saison en Ligue 1. Autrement, différemment en portant aussi un regard sur les autres sports.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Amiens piste un joueur expérimenté de niveau international

    Le mercato d’été sera clos le 31 août et d’ici là, l’Amiens SC aura ...

    I’m back !

    Désolé pour cette absence mais entre une fin de saison éprouvante et un déménagement, ...

    «L’association Williams-Pelissier, elle marche»

      Quelle relation entretient John Williams avec Christophe Pelissier ? «Quand on est avec ...

    Bienvenue Konaté et bon courage

    Deuxième match et deuxième défaite au stade de la Licorne face à Angers (0-2) ...

    L’équipe au service de Ganso ou Ganso au service de l’équipe ?

      (Photo Fred Haslin) Un peu des deux. Le milieu de terrain brésilien doit ...

    Bem-vindo ao Amiens!

    (PHOTO FRED DOUCHET) Bienvenue à Paulo Henrique Ganso, le milieu de terrain brésilien prêté ...