Ils ont retrouvé leur ADN !

    Les 7922 spectateurs présents au stade de la Licorne pourront dire qu’ils ont assisté le samedi 26 août à la première victoire de l’Amiens SC en Ligue 1, face à Nice. Une équipe niçoise d’une tristesse absolue, sans Balotelli et surtout Seri. À la fin du match, Lucien Favre, l’entraîneur suisse des Aiglons, ne cherchait aucune excuse: «Les joueurs ont essayé mais n’ont pas pu (…). Le chantier est immense mais peu de monde me croit

    Effectivement, lorsque le neuvième budget de Ligue 1 (45 M€) se fait «taper» par le dernier budget (25M€), il y a un gros bug, provoqué aussi par les Amiénois.

    «Ils ont bien défendu. J’ai regardé leurs trois premiers matches et je n’ai pas été surpris (…) C’est notre plus mauvais match depuis le début de saison et peut-être depuis que je suis à Nice, poursuit-il. Le plus dur est de trouver l’équilibre. Le juste système de jeu avec les joueurs qui sont à disposition. L’entente collective.»

     

    Tout ce que l’Amiens SC a retrouvé en évoluant en 4-4-2. «On a montré notre ADN qui nous a permis de monter en L1, avec beaucoup de cœur, d’esprit collectif ajouté au talent des joueurs, analyse Christophe Pelissier. Les 18 sont à féliciter par rapport à l’investissement qu’ils ont mis sur la préparation et le match en lui-même. On ne voulait pas se retrouver avec zéro point à la fin du mois d’août. C’est une très belle victoire qui ne souffre d’aucune contestation

    À l’image d’une maison, ce succès a été construit par le bas. Des fondations fortes, solides.

    «Notre problème de début de saison concernait les 30 derniers mètres à la fois offensivement et défensivement. On a fait preuve défensivement d’une très grande maîtrise, confirme l’entraîneur de l’ASC. Toute l’équipe a fait beaucoup d’efforts sur le plan défensif pour permettre de faire un ‘‘clean sheet’’ avec des joueurs, à part Prince Gouano, une recrue, comme El Hajjam, Adenon et Dibassy présents la saison dernière. Ils sont capables d’élever leur niveau et je n’avais aucun doute là-dessus. J’espère que notre championnat est lancé et il ne peut être que bien lancé après une victoire 3-0 face à Nice mais par contre, le moindre relâchement sera fatal. Les joueurs ont mis la barre haute. À moi de faire en sorte qu’ils ne la baissent pas

    Sur le onze de départ, huit évoluaient en… National il y a deux saisons, les trois autres étant des recrues, dont Konaté, auteur d’un doublé, et Kakuta, auteur du premier but amiénois en L1. En jouant simple et compact, avec quatre défenseurs, les Amiénois ont retrouvé leur ADN. Une force collective s’est de nouveau dégagée de cette équipe sur ce match. S’il ne faut pas bouder son plaisir après cette première victoire historique pour le club, il faut aussi éviter de bomber le torse selon Christophe Pelissier : «Il ne faut pas être trop exubérant dans la victoire et trop alarmiste dans la défaite.» La trêve internationale tombe à pic. Elle va permettre aux Amiénois de se poser, de souffler et de se renforcer. C’est indispensable pour se maintenir.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Journaliste sportif pour le Courrier picard. De l’Amiens SC, du foot, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout... « Le vestiaire » vous ouvre ses portes et ce blog est destiné à toutes celles et tous ceux qui aiment le foot, le sport mais pas que… Après avoir connu  des descentes, des montées et 17 entraîneurs avec l’ASC, il était temps de raconter quelques souvenirs et de vous faire partager  ma première saison en Ligue 1. Autrement, différemment en portant aussi un regard sur les autres sports.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’équipe au service de Ganso ou Ganso au service de l’équipe ?

      (Photo Fred Haslin) Un peu des deux. Le milieu de terrain brésilien doit ...

    Little Big Ielsch

    À 35 ans, Julien Ielsch a arrêté sa carrière professionnelle. En formation au sein ...

    Moussa Konaté : «C’est avant tout grâce à l’équipe»

    Meilleur buteur de l’Amiens SC, l’attaquant sénégalais a été désigné meilleur joueur pour le ...

    Quel sera le premier adversaire de l’Amiens SC ? Moi, je le sais…

    Les calendriers de la saison 2018-2019 de Ligue 1 Conforama et Domino’s Ligue 2 ...

    Mercato : les agents se font plaisir…

    C’est le sentiment de l’entraîneur de l’Amiens SC à propos du mercato, en attendant ...

    Christophe Pelissier : “On dérange beaucoup de monde”

        À huit journées de la fin, Christophe Pelissier ne veut pas jouer ...