Mercato : les agents se font plaisir…

    C’est le sentiment de l’entraîneur de l’Amiens SC à propos du mercato, en attendant l’arrivée d’un attaquant.

    Vivement le mercredi 31 janvier, date de clôture du mercato afin de mettre fin à toutes les rumeurs qui circulent autour des arrivées et des départs. Que ce soit à l’Amiens SC ou au niveau des autres clubs, les entraîneurs, les joueurs et les dirigeants vivent difficilement cette période. «Pour moi, sur la partie sportive, c’est anti-productif, affirme Christophe Pelissier. Il n’y a que les agents qui se font plaisir. Qu’on donne un joker à un club ou je ne sais quoi parce qu’il y a une erreur au départ, pourquoi pas mais là, ça devient du n’importe quoi. Dès que les joueurs se sentent plus ou moins titulaires, ils font appel à leurs agents… Tous les jours, je vois qu’untel va aller là ou ailleurs… Pour nous entraîneurs, on a des mecs qu’il faut essayer de faire jouer et la difficulté devient de plus en plus grande par rapport à ça. Parce que qui dit stabilité, dit stabilité avant tout dans le vestiaire.»

    Il reste 31 Professionnels à Amiens

    Difficile de contenter tout le monde dans un vestiaire aussi fourni que celui de l’ASC. Avec l’arrivée d’une recrue (Mendoza) et les départs de Nathan au Portugal et de Labeau à Créteil, il reste 31professionnels. Désormais, les entraîneurs n’ont plus la main lorsqu’un joueur fait l’objet d’une offre difficilement refusable et qu’il a envie de partir. Difficile de s’opposer à son départ. «C’est terminé, confirme Christophe Pelissier. On peut toujours dire «non» mais tu mets le joueur à «l’envers» et tu te mets aussi en difficulté car tu auras bloqué le joueur. Cela devient très difficile.» Exemple avec Harrison Manzala. Il a fait l’objet d’une offre (financière) de Barnsley (19e en D2 anglaise) mais après un aller-retour en Angleterre, il a préféré rester. Jusqu’au 31 janvier, s’il faut espérer quelques départs de joueurs ayant très peu de temps de jeu, l’Amiens SC compte bien au moins recruter l’attaquant, Larry Kayode prêté par Manchester City à Gérone. Le compte à rebours est lancé, il ne reste plus que quatre jours pour muscler l’attaque qui ne repose que sur Moussa Konaté. R.T.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Journaliste sportif pour le Courrier picard. De l’Amiens SC, du foot, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout... « Le vestiaire » vous ouvre ses portes et ce blog est destiné à toutes celles et tous ceux qui aiment le foot, le sport mais pas que… Après avoir connu  des descentes, des montées et 17 entraîneurs avec l’ASC, il était temps de raconter quelques souvenirs et de vous faire partager  ma première saison en Ligue 1. Autrement, différemment en portant aussi un regard sur les autres sports.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Ils ont retrouvé leur ADN !

    Les 7922 spectateurs présents au stade de la Licorne pourront dire qu’ils ont assisté ...

    Joannin (Amiens) : ‘‘Ce mercato répond aux attentes du coach’’

    Le président de l’Amiens SC revient sur le mercato d’été, le recrutement du Brésilien ...

    Moussa Konaté : «C’est avant tout grâce à l’équipe»

    Meilleur buteur de l’Amiens SC, l’attaquant sénégalais a été désigné meilleur joueur pour le ...

    Tanguy, un gamin de 20 ans

    Il est parti Tanguy Ndombélé parce qu’il voulait progresser dans un autre club européen, ...

    Tanguy Ndombélé : “Je ne me prends pas la tête”

      Récemment sélectionné en équipe de France par Didier Deschamps, Tanguy Ndombélé avait été ...

    Roulez jeunesse !

      ((Photo Fred DOUCHET) Après un sans-faute pendant quatre saisons avec Christophe Pelissier, l’Amiens ...