Y a pas péno mais y a pas de quoi sauter au plafond !

    Battu à Caen (1-0) sur une erreur d’arbitrage, l’Amiens SC a beaucoup défendu et proposé trop peu offensivement.

     

    Pas besoin de tourner autour du pot, autant aller à l’essentiel. L’Amiens SC a subi une cinquième défaite à Caen sur une erreur d’arbitrage après avoir été d’une pauvreté et d’une indigence très inquiétante au niveau de son animation offensive: deux tirs et aucun cadré alors que les Caennais en ont eu 17 dont 4 cadrés…

    Au mieux, les Amiénois pouvaient repartir avec un point mais l’arbitre, M. Ben El Hadj, a donné un sérieux coup de pouce aux Normands en sifflant un penalty trop sévère après une faute d’El Hajjam sur Santini. «Honnêtement et en toute objectivité, il n’y a pas penalty. Il y a même faute au départ sur Danilo (Avelar), notre latéral gauche, regrette Régis Gurtner. Il est discutable vu les images mais c’est sa décision et on ne peut pas faire grand-chose. Cela fait basculer le match en leur faveur mais au-delà du penalty, ils se sont créés un peu plus d’occasions que nous. Ce match peut finir sur un 0-0 sans ce coup du sort.»

    Le gardien de but amiénois a été bon et l’équipe amiénoise a montré qu’elle savait défendre. Elle a même passé la plupart de son temps à ça et n’a pas proposé grand-chose, voire rien, offensivement.

    «Techniquement, on a été assez pauvre, surtout en première mi-temps, et trop pour se créer des situations, confirme Régis Gurtner. On sait qu’on peut se reposer sur une bonne base défensive car tout le monde fait des efforts mais à nous de faire plus offensivement individuellement. Pour gagner, il va falloir se procurer plus d’occasions. On a eu du mal à exister devant mais ce n’est pas que les attaquants. Si on défend tous ensemble, il faut qu’on attaque aussi tous ensemble. Pour gagner, il faut bien défendre et bien attaquer. Il faut trouver le bon équilibre.»

    Le bon équilibre en trouvant d’autres circuits de jeu que le duo Konaté-Kakuta. «On a beau dire qu’il n’y avait pas penalty, on n’a pas fait non plus le match qu’il fallait, admet Harrison Manzala. Cela fait deux défaites de suite. On ne marque pas et on n’est pas très dangereux. Notre jeu est un peu robotisé. On balance souvent des ballons devant. On balance beaucoup. Les équipes regardent les vidéos et commencent à nous connaître. À nous de varier notre jeu. On a les joueurs pour faire la différence sur les côtés. Même lorsqu’on ressort les ballons, il faut qu’on trouve plus de solutions. C’est stéréotypé et on a souvent le même circuit de passes.»

    Tout est dit. Inutile d’en rajouter. Nul doute qu’il y aura débat ainsi qu’une remise en question cette semaine au niveau des joueurs et du staff pour retrouver le goût de la victoire. Pas facile car cela passe par une redistribution des rôles et forcément des choix. Avec six points en sept matches, il n’y a pas le feu pour un promu, faut-il le rappeler.

    Un autre monde, une autre dimension pour une équipe qui possède une marge de progression. «Il y en a encore, confirme Régis Gurtner. À nous de continuer d’être positifs et de travailler collectivement. Il faut être optimiste.» Certes mais pour nourrir cet optimisme, cela passe par des victoires. RACHID TOUAZI

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Journaliste sportif pour le Courrier picard. De l’Amiens SC, du foot, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout... « Le vestiaire » vous ouvre ses portes et ce blog est destiné à toutes celles et tous ceux qui aiment le foot, le sport mais pas que… Après avoir connu  des descentes, des montées et 17 entraîneurs avec l’ASC, il était temps de raconter quelques souvenirs et de vous faire partager  ma première saison en Ligue 1. Autrement, différemment en portant aussi un regard sur les autres sports.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Braquage à l’Amiénoise

      Grâce à un but de Kakuta, des arrêts décisif de Gurtner et un ...

    Régis Gurtner : ‘‘On va embêter du monde’’

    Exceptionnel à Nantes, le gardien de but amiénois souligne l’état d’esprit affiché par l’équipe. ...

    Mercato, mercato, mercato…

    Dibassy reste et il a prolongé son contrat pour trois saisons C’est à peine ...

    Quel sera le premier adversaire de l’Amiens SC ? Moi, je le sais…

    Les calendriers de la saison 2018-2019 de Ligue 1 Conforama et Domino’s Ligue 2 ...

    Thomas Monconduit : ” Certains députés se battent mais la plupart se tournent les pouces”

    (Photo FRED DOUCHET) Avec Thomas Monconduit, le football n’est jamais son seul et unique ...

    C’est reparti !

    Désolé pour cette longue absence mais nous avions un petit problème technique. C’est reparti, ...