L’équipe au service de Ganso ou Ganso au service de l’équipe ?

     

    (Photo Fred Haslin)

    Un peu des deux. Le milieu de terrain brésilien doit s’adapter au jeu de l’équipe
    et l’équipe doit s’adapter à son style.

    Ganso doit-il s’adapter au jeu de l’équipe amiénoise ou l’équipe doit-elle s’adapter au jeu de Ganso? Pour Thomas Monconduit, c’est un peu des deux: «Quand on a le ballon, il est très, très fort. Et quand on ne l’a pas, il disparaît un peu mais justement, il va falloir qu’il s’adapte et qu’on s’adapte aussi à son jeu. Il est hyper simple. Tout le monde s’attend à ce qu’il dribble mais il joue à une ou deux touches. La classe.»
    Le milieu de terrain brésilien préfère le jeu à une touche aux dribbles et aux accélérations à la brésilienne. Sa vista et sa qualité de passe font la différence et il a une main à la place du pied gauche. «Il a une bonne patte gauche et cela nous fait du bien dans le jeu. Il sait garder le ballon. On peut s’appuyer sur lui à une touche, il a une bonne technique et une bonne vision du jeu, confirme Khaled Adenon. Il vient d’un championnat très différent où on joue de manière plus individuelle et ce n’est pas facile pour lui. Il doit jouer pour nous car à Amiens, tout le monde joue pour tout le monde et c’est à nous de lui expliquer et de lui faire comprendre ça. Il l’a compris face à Dijon. Il a bien défendu, il est allé aux duels. Après, on connaît ses qualités et quand on a le ballon, on sait de quoi il est capable.»

    Depuis son arrivée, Ganso a rattrapé le temps perdu et il a fallu le réathlétiser. Rentré 20 minutes face à Lille, il a délivré une passe décisive pour Kurzawa, auteur du deuxième but (2-3). Puis, titulaire à Strasbourg, il a disputé 66 minutes puis 22 et 18 face à Rennes et à Caen en tant que remplaçant avant d’être de nouveau titularisé lors de la venue de Dijon en jouant 82 minutes et en étant l’auteur de la passe décisive pour Ghoddos sur coup franc (1-0).
    Sur cette rencontre, Ganso s’est fondu dans le moule amiénois et Bakaye Dibassy pense que c’est à lui de s’adapter au jeu de l’équipe: «Après, forcément, on joue avec ses qualités. On apprend à le découvrir. C’est un très bon joueur, simple mais c’est plus facile qu’un joueur s’adapte au style de l’équipe que le contraire. Que tous les joueurs changent leur style de jeu pour s’adapter à un joueur.» Le défenseur amiénois n’a pas tout à fait tort mais il n’a non plus tout à fait raison et Jean-Marie Stephanopoli, entraîneur adjoint, apporte la réponse la plus juste: «Un peu des deux. C’est un joueur très talentueux, très intelligent et c’est un bon mec. Un peu comme Kakuta la saison dernière, il a fallu une période d’adaptation et qu’on s’adapte aussi à son style de jeu. Cette saison, c’est la même chose avec Ganso. Il est très talentueux et j’espère qu’il va nous faire gagner beaucoup de matches. On va travailler ensemble et ce n’est pas à lui de s’adapter à notre style de jeu ou à nous de s’adapter à lui. C’est un projet commun qui doit nous permettre de continuer à être performant.»

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Journaliste sportif pour le Courrier picard. De l’Amiens SC, du foot, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout... « Le vestiaire » vous ouvre ses portes et ce blog est destiné à toutes celles et tous ceux qui aiment le foot, le sport mais pas que… Après avoir connu  des descentes, des montées et 17 entraîneurs avec l’ASC, il était temps de raconter quelques souvenirs et de vous faire partager  ma première saison en Ligue 1. Autrement, différemment en portant aussi un regard sur les autres sports.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Gaël Kakuta est-il indispensable à l’Amiens SC ?

    Sans discussion possible, l’équipe amiénoise ne peut pas se passer du milieu de terrain ...

    Patrice Descamps : “J’ai entendu qu’il y a trop de Noirs”

    «Trop de Noirs, trop de beurs», etc. Le directeur du centre de formation de ...

    Ni le TFC, Ni Caen mais le maintien en priorité pour Pelissier

    (Photo FRED DOUCHET) Deux montées successives et peut-être un maintien en Ligue 1. Christophe Pelissier ...

    Y a pas péno mais y a pas de quoi sauter au plafond !

    Battu à Caen (1-0) sur une erreur d’arbitrage, l’Amiens SC a beaucoup défendu et ...

    Traoré (Amiens) : ’’Ils attendent beaucoup de moi et je comprends’’

      Lacina Traoré a obtenu un penalty face à Troyes (Photo Fred DOUCHET) Deux ...

    Cissokho : “Je ne ressens pas de joueurs qui ont lâché l’entraîneur”

    Comment s’est déroulée votre réunion entre joueurs le lendemain du match perdu face à ...