Régis Gurtner : ‘‘On va embêter du monde’’

    Exceptionnel à Nantes, le gardien de but amiénois souligne l’état d’esprit affiché par l’équipe.

    (Photo AFP)

    Avec une note de 8, après l’une de ses meilleures prestations si ce n’est la meilleure, à Nantes, Régis Gurtner figure dans le Top 3 des meilleurs gardiens de Ligue 1 selon le classement de notre confrère L’Équipe. Avec une moyenne de 5,65, il se retrouve juste derrière Lecomte (Montpellier) Koubek (Rennes) devant Vercoutre (Caen) et Lopes (Lyon). Ce classement n’est pas une surprise, il le mérite.

    Samedi à la Beaujoire, ses coéquipiers sont venus le féliciter à la fin du match car il a permis à son équipe de décrocher une huitième victoire après avoir réalisé des arrêts incroyables. «Quand défensivement, on fait tous des efforts et qu’on se sacrifie comme ça, c’est rassurant surtout au niveau de l’état d’esprit, analyse-t-il. En plus, on arrive à ouvrir le score et à préserver notre avantage. Si on arrive à garder cet état d’esprit jusqu’au bout, on va embêter du monde.»

    Le gardien de but amiénois a le goût des autres. Rassembleur, fédérateur, il estime que l’équipe a retrouvé ce supplément d’âme qui lui a permis de monter lors des deux dernières saisons: «Carrément! À un moment, il y a eu cinq ou six frappes consécutives des Nantais et on les a toutes repoussées. C’est l’image du match. On a vraiment souffert mais on a su trouver les ressources nécessaires pour tenir.»

    Comment explique-t-il alors cette débauche d’énergie salvatrice alors que l’équipe était au bord de la rupture? «Sur les derniers matches, je pense qu’on a plutôt réagi lorsque la situation nous était défavorable à l’image de notre comportement après l’expulsion de Fofana face à Toulouse. Là, on s’est dit qu’il fallait agir dès le début du match et non réagir. Être plutôt en action et pas en réaction. Puis on a été récompensés grâce à notre état d’esprit. Ils ont tiré sur le poteau et il y a eu des petites choses qui ont tourné en notre faveur.»

    Certes mais ses coéquipiers peuvent le remercier car il a réalisé des petits miracles. «C’est mon job, répond-il. Quand nos adversaires arrivent à passer notre ligne défensive, je suis derrière et j’essaie de faire le maximum. Et puis le travail individuel que l’on fait à l‘entraînement avec Olivier (Lagarde), et les deux autres gardiens de but porte ses fruits. On a été récompensés.» Un joueur ne fait pas une équipe mais dans son cas, l’Amiens SC peut vraiment le remercier. Lors des trois dernières saisons, c’est certainement le plus régulier de l’effectif.

    Les deux montées successives et le classement actuel reposent beaucoup sur lui. Professionnellement, c’est un exemple, et humainement aussi. «Mais attention il ne faut surtout pas s’enflammer et s’emballer après cette victoire, poursuit-il. On doit se remettre en question tout de suite, continuer à être rigoureux tous les jours. C’est comme ça qu’on arrivera à s’en sortir. Ce sera serré jusqu’au bout et il faudra au moins 40 points, voire plus.» Rachid Touazi

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    2
    J'AIMEJ'AIME
    1
    HahaHaha
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Journaliste sportif pour le Courrier picard. De l’Amiens SC, du foot, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout... « Le vestiaire » vous ouvre ses portes et ce blog est destiné à toutes celles et tous ceux qui aiment le foot, le sport mais pas que… Après avoir connu  des descentes, des montées et 17 entraîneurs avec l’ASC, il était temps de raconter quelques souvenirs et de vous faire partager  ma première saison en Ligue 1. Autrement, différemment en portant aussi un regard sur les autres sports.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Thomas Monconduit : “Ses idées sont bonnes”

      (Photo Dominique Touchart) Le milieu de terrain de l’Amiens SC pense que Luka ...

    A l’extérieur, c’est la nuit…

    Avec seulement huit points pris en 12 matches, cinq buts inscrits et 14 encaissés, ...

    Tanguy Ndombélé : “Je ne me prends pas la tête”

      Récemment sélectionné en équipe de France par Didier Deschamps, Tanguy Ndombélé avait été ...

    Mulazzi : “Il fallait que je sois sanctionné”

    Le 31 janvier, à minuit, le mercato d’hiver sera clos. D’ici là, l’Amiens SC ...

    L’équipe au service de Ganso ou Ganso au service de l’équipe ?

      (Photo Fred Haslin) Un peu des deux. Le milieu de terrain brésilien doit ...