Thomas Monconduit : “Ses idées sont bonnes”

    Le milieu de terrain de l’Amiens SC pense que Luka Elsner est un bon entraîneur et il se reconnaît dans ses principes de jeu. Reste à les mettre en place avec un effectif étoffé notamment au milieu.

    Dernier joueur de l’époque des «Braqueurs», avec Jordan Lefort et Régis Gurtner, ayant connu les deux montées de National en Ligue 1 et deux maintiens, Thomas Monconduit a tout de suite accroché avec Luka Elsner dont il partage la même philosophie de jeu.

    Vous étiez très proche de Christophe Pelissier, comment avez-vous vécu son départ ?

    Nous étions très proches et j’étais forcément un peu triste. Après, je sais que dans le foot, c’est comme ça. C’est toujours la valse des coaches des joueurs et on l’a plutôt bien pris et il a vite retrouvé un club, un projet. Je suis content pour lui.

    L’idée de le rejoindre à Lorient vous a-t-elle traversée l’esprit ?

    Oui à un moment donné car on s’entend très bien. On sait comment l’un et l’autre, on fonctionne. J’y ai pensé et lui aussi. Je l’ai eu pendant les vacances mais je suis en Ligue 1 et j’ai envie d’y rester.

    Est-ce à cause de la différence de niveau entre la Ligue 1 et la Ligue 2 ?

    Oui mais il y a aussi un beau projet à Lorient. Ils ont une belle équipe pour monter mais on est quand même mieux en Ligue 1.

    Avez-vous été surpris par le choix de Luka Elsner et sa jeunesse ?

    Oui surpris! Cela n’a pas circulé dans la presse. Je ne m’attendais pas à lui mais à autre chose. Au coach de l’équipe B du Barça ou à Antoine Kombouaré ou Pascal Dupraz mais Elsner, je ne m’y attendais pas. J’ai été surpris et ravi aussi car mon premier échange téléphonique avec lui s’est super bien passé. Je pense que c’est un bon coach.

    A-t-il changé quelques habitudes ?

    Effectivement et maintenant, on a le petit-déjeuner tous ensemble tous les matins. Il est obligatoire au stade comme le repas le midi. Il est attentif aux horaires et à tout en fait. Il veut tout gérer et que tout soit bien fait. Pour l’instant, ça va.

    Qu’en est-il au niveau du jeu qu’il veut mettre en place ?

    Dans le jeu, il a vraiment de très bonnes idées. Maintenant, il faut voir si nous allons réussir à les mettre en place sur le terrain. On verra mais en tout cas, ses idées sont bonnes.

    Comment avez-vous vécu le retour de Gaël Kakuta ?

    Du coup, maintenant, il nous manque Issa (Cissokho), Serge (Gakpé) (rires). Non, je pense que c’est bien. C’est un plus et il nous fallait un mec capable de faire le lien entre la défense et l’attaque. Gaël peut largement le faire. Il est capable d’éliminer trois joueurs sur un contrôle ou même dans le «un contre un.» Il va nous faire beaucoup de bien.

     

    L’équipe est-elle compétitive ?

    Je pense. On a la même équipe que la saison dernière avec Gaël en plus. Quelques retouches, des joueurs en moins mais on sait qu’ils vont être remplacés et je ne m’inquiète pas.

    Vu l’effectif, il y a du monde au milieu de terrain et les places vont être chères.

    Tant mieux et c’est comme ça qu’on va progresser. Cela va tirer tout le monde vers le haut. On se plaignait la saison dernière qu’il n’y avait pas assez de joueurs dans l’effectif et que ça manquait de turnover. Cette saison, il y en a et on ne va pas se plaindre.

    Au classement, à quelle place pensez-vous finir ?

    Je n’ai pas d’objectif de place mais de jeu. J’ai envie qu’on produise du bon football et c’est la philosophie du coach. Je veux qu’on montre le même état d’esprit que la saison dernière.

    Donc en produisant du bon football, les résultats devraient-ils suivre ?

    Normalement. Après, ça ne marche pas toujours mais c’est ma philosophie.

    Quelles sont vos premières impressions après deux matches ?

    On a vite évolué en deux matches et offensivement, on va être nettement plus armés que la saison dernière. Il y a plus de joueurs, plus de concurrence, davantage de possibilités et on sait que Gaël est un joueur très important.

    Trois points en deux matches, ce n’est pas trop mal ?

    C’est bien et depuis que je suis au club, c’est notre meilleur total de points après deux matches. Et on enchaîne à domicile où on a envie d’être performants et de gagner.

    Le message de Luka Elsner passe-t-il ?

    On sait que les victoires font du bien dont la première face à Lille. Et plus il y aura de succès, plus son message passera. Je suis persuadé qu’on peut faire quelque chose de bien.

    Comment abordez-vous ce match samedi face à Nantes qui a encore changé d’entraîneur ?

    J’ai envie de dire que le changement d’entraîneur, c’est l’histoire de Nantes mais je ne sais pas quoi en penser car je n’ai vu que 20 minutes contre Marseille.

    Propos recueillis par Rachid Touazi

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !
    • Journaliste sportif pour le Courrier picard. De l’Amiens SC, du foot, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout... « Le vestiaire » vous ouvre ses portes et ce blog est destiné à toutes celles et tous ceux qui aiment le foot, le sport mais pas que… Après avoir connu  des descentes, des montées et 17 entraîneurs avec l’ASC, il était temps de raconter quelques souvenirs et de vous faire partager  ma première saison en Ligue 1. Autrement, différemment en portant aussi un regard sur les autres sports.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Joannin (Amiens) : ‘‘Ce mercato répond aux attentes du coach’’

    Le président de l’Amiens SC revient sur le mercato d’été, le recrutement du Brésilien ...

    Otero : “Nous devons attaquer plus et défendre moins”

    Vous avez inscrit à Lille votre premier but en Ligue 1 en dix-neuf apparitions. ...

    “Mercy” Madame et Monsieur

      Le duo Madame Monsieur a a donné le coup d’envoi du match Amiens ...

    Régis Gurtner : ‘‘On va embêter du monde’’

    Exceptionnel à Nantes, le gardien de but amiénois souligne l’état d’esprit affiché par l’équipe. ...

    Dans les coulisses du recrutement de l’Amiens SC

    Deux montées consécutives et un maintien en Ligue 1. La réussite de l’Amiens SC ...

    Y a pas péno mais y a pas de quoi sauter au plafond !

    Battu à Caen (1-0) sur une erreur d’arbitrage, l’Amiens SC a beaucoup défendu et ...