Categories
Copines et copains

Les orthophonistes donnent de la voix

 « Malgré le fort taux de féminisation de notre profession, la grammaire nous contraint à utiliser le masculin, nous en sommes un peu marris… », expliquent, non sans humour, Brigitte Marcotte et Michel Barbier, orthophonistes. Par ailleurs, Michel est élu dans la bonne ville de Eu; il est aussi fan de musique (rock et chanson) et de littérature. C’est aussi pour ça que je le connais. Et comme cette rubrique est celle du copinage, je t’avoue tout de go, lectrice, qu’il adore les Scopytones, groupe yé-yé dans lequel je joue de la basse comme un damné, au côté de mon égérie, la longue liane Lou-Mary.

Brigitte et Michel m’ont fait parvenir cette lettre dans laquelle ils me font part de leurs inquiétudes quant à leur métier.

«  Les orthophonistes font partie des professions de santé et sont pramédicaux ; ils travaillent sur prescription médicale », écrivent-ils. « Ils prennent en charge les personnes qui présentent des troubles de la communication (voix, parole, langage oral et écrit) à tous les âges de la vie dans un objectif de rééducation ou réadaptation suivant les cas. Ils sont actuellement formés en 4 années universitaires après le bac, sous réserve d’avoir réussi un concours d’entrée : beaucoup de candidats : pour exemple lors du dernier concours à Amiens : plus de 1500 candidats pour 30 places.Ils dépendent de deux ministères : la Santé et l’Enseignement supérieur /recherche. »

Pourquoi une réforme de la Formation Initiale

« Depuis plusieurs années, les représentants de la profession ont travaillé en  lien avec le ministère de l’enseignement supérieur à la “réingéniérie” du diplôme, passage obligatoire puisque les formations universitaires doivent s’inscrire dorénavant, suivant les accords européens de Bologne, dans le processus LMD (Licence, 3ans, Master, 5ans, Doctorat) » , poursuivent-il. « A l’issue de ce travail, il a été reconnu par le ministère de l’enseignement supérieur que la formation actuelle correspondait à 4 années et un semestre suivant le calcul d’unités de valeur en vigueur : une année = 60 ECTS, hors les études actuelles totalisent 270 ECTS.. Le représentant du ministère s’est donc prononcé logiquement pour le grade Master (soit 5 années d’études) le 31 mars 2011.

 Restait à obtenir la confirmation par le ministère de la Santé qui est demeuré muet, malgré nos sollicitations. »

 

Les raisons du mouvement de protestation

« Le 6 octobre 2011, devant ce mutisme prolongé qui ne pouvait que nous inquiéter, une manifestation nationale a rassemblé à Paris 2500 orthophonistes et étudiants en orthophonie (sachant que notre profession compte 19000 professionnels en exercice, ce fut une belle réussite)

Participaient à cette manifestation et, depuis lors au mouvement actuel, toutes les composantes de la profession :

    *les orthophonistes en exercices

    *les directeurs d’enseignement (15 centres de formation en France)

    *la société savante, UNADREO (Union Nationale pour le Développement de la Recherche en Orthophonie)

    *les étudiants

    *des grandes centrales syndicales

 Le 28 octobre, M. Xavier Bertrand a donc sorti un texte proposant deux vitesses de formation (ce que la profession a toujours refusé). Cette réforme, si nous l’acceptions, aboutirait à la dévalorisation et au démantèlement de notre profession pour les raisons suivantes :

Pour les professionnels

              -la très grande majorité des orthophonistes seraient formés en M1, c’est à dire 4 années, donc supression de 30 ECTS

             -quelques “élus” seraient spécialisés et formés en M2 donc Master et seraient appelés “orthophonistes praticiens”

            -les M1 verraient leur champ de compétences gravement amputé, ils ne seraient plus habilités à prendre en charge certaines pathologies (AVC, Alzheimer, autres pathologies d’origine neurologique, surdité, voix, déglutition)

            -le niveau M1 n’existant pas dans le système LMD, le niveau réellement reconnu serait donc la Licence (3ans).

            -en conséquence, aucune possibilité d’aller travailler en Belgique ou au Canada (pour ne parler que des pays francophones), puisque la formation est chez eux à Bac+5, soit Master

            -aucune ouverture vers un accès à la recherche en orthophonie

           Et, plus grave, Pour les patients

            -une très forte diminution de l’offre de soin sur le territoire. En effet, il est aisément imaginable que les “orthophonistes spécialisés”, peu nombreux, exerceraient dans les grands centres urbains en lien avec les CHU.

            -il ne fera donc pas bon avoir un enfant sourd au Tréport ou présenter un AVC à Tergnier, avoir une maladie de Parkinson ou d’Alzheimer en milieu rural…Pour se rendre en rééducation, il ne sera pas rare de devoir faire 50 ou 100 kms, 2 ou 3 fois par semaine. Que penser de la fatigue que cela induira pour les patients, du coût pour la collectivité (trajet en VSL), de la méconnaissance par le professionnel du milieu de vie du patient, ((alors que l’on développe une prise en charge au plus près du quotidien et qui tient compte du milieu de vie). »

 Aujourd’hui, où en est le mouvement ?

 « Depuis la proposition inacceptable du 28 octobre, toute la profession, unie, est mobilisée : Xavier Bertrand est “pisté”. Dans tous ses déplacements (ex. pour notre région, à Lamotte Brebière), il trouve un groupe d’orthophonistes sur le bord de la route qui tentent de lui expliquer pour quelles raisons sa proposition est irrecevable. Des vidéos sont tournées et mises en ligne.

*Sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter, les orthophonistes s’adressent à lui, à Laurent Wauquiez, et à différents organes de presse, radio, TV.

*Les députés et sénateurs sont interpellés par les orthophonistes.

*Le 30 novembre, Xavier Bertrand  reçoit à huis clos, la présidente de notre Fédération, lui demandant de venir seule, mais lui ne l’est pas, seul ; il est accompagné de deux conseillères qui visiblement ne connaissent pas le dossier et tiennent des propos méprisants, suggérant, par exemple, que notre 4ème année serait actuellement une “coquille vide”.

*Au fur et à mesure de l’amplification de notre mouvement, se sont joints à nous des patients, des associations de patients, et plus largement le grand public par l’intermédiaire de notre pétition qui a recueilli plus de 35 000 signatures. »

 Ci-dessous, les liens suivants :

– la pétition : http://bit.ly/oVfwFE 

– le site de la FNO (seul syndicat représentatif dont Michel est le rédacteur) : http://www.fno.fr/ 

– la vidéo tournée à Lamotte-Brebière :  

 http://www.fno.fr/actualites/entrevue-xavier-bertrand-avec-des-orthophonistes-picards-18112011/

 

 

Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
0
J'AIMEJ'AIME
0
J'ADOREJ'ADORE
0
HahaHaha
0
WOUAHWOUAH
0
SUPER !SUPER !
0
TRISTETRISTE
0
GrrrrGrrrr
Merci !

By Philippe Lacoche

Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog !
En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy.
En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll.

On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde).

Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.).
Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout.
Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

One reply on “Les orthophonistes donnent de la voix”

Merci merci pour cet article…. Nous nous battrons jusqu’ au bout!!!!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *