Mourad se crève pour les Goodyear et les autres

        Mourad Lafitte n’arrête pas; on le voit partout. Sur les manifestations, dans les cocktails, aux concerts, aux festival divers. Appareil photo ou caméra en main… Souvent, il m’interpelle.

        – Philippe, quand parleras-tu de mes actions dans les Dessous chics?  me dit-il.

        Tiens, camarade Mourad. je passe ton auto-promo dans ma rubrique spécial copinage de mon blog tout neuf. Tu l’inauruges en quelque sorte. Ce n’est pas beau, ça? Et fuck à l’ultralib

    Mourad Lafitte se crève comme un pneu pour les vraies causes. Celles du terrain, des prolos. C'est l'Eugène Dabit de la capitale picarde (il a du reste le même regard que Dabit). Il eût mérité de faire le voyage à Moscou avant que l'URSS ne soit dévoré par cette cochonnerie de capitalisme mafieux.

    éralisme, à l’Europe des marchés en culotte de peau! “Cher Philippe“, qu’il mécrit, le Mourad. “Je viens simplement de prendre connaissance de ton message sur mon répondeur ce qui explique ma réponse tardive. Concernant mon film « La mort en bout de chaîne », celui-ci a été présenté en avant-première dans le cadre du festival international du film d’Amiens. Mon documentaire revient sur la pénibilité et la souffrance au travail. J’y consacre également un très large chapitre sur les cas de cancers dus à certains produits utilisés dans la composition chimique de la fabrication des pneus. Près de 800 personnes se sont déplacées pour venir le voir, car la projection a eu lieu dans le grand théâtre de la Maison de la Culture. Un festival bénéfique pour le modeste réalisateur que je suis puisqu’une chaîne télé est intéressée par le film ainsi qu’un producteur.”

    Et de me filer quelques liens : Avant et après la projection : http://vimeo.com/32051578Portrait sur FR3 : http://vimeo.com/32018057 Souscription pour le DVD sur le documentaire « La mort en bout de chaîne »

     “Suite à vos nombreux appels téléphoniques, mails et textos, je tiens à vous apporter les précisions suivantes : le film sera diffusé à deux reprises sur Amiens au cloître Dewailly (capacité deux fois 300 places) et également à Abbeville au cinéma Le Rex au mois de février 2012. Les Docs Militants et moi-même lançons une souscription pour ledit DVD qui sera disponible mi-janvier. Ce DVD sera vendu au prix de :

    L’unité 10 euros
    Commande de 20 9 euros pièce
    Commande de 50 8 euros pièce
    Commande de 100 7 euros pièce

     

    Trouver en pièce jointe le bon de commande pour la souscription.

     

    En souscrivant et en nous aidant, vous avez la garantie de soutenir un documentaire indépendant.

    Le prochain film réalisé par Mourad Laffitte « Présumé coupable » qui retrace le parcours de 14 syndicalistes victimes de harcèlement patronal, par voie judiciaire, ainsi que deux inspecteurs du travail, est en cours de tournage. Cela a tout naturellement un coût, et n’étant pas subventionné, cela nous oblige à prendre des risques énormes.

     

    Cordialement,

     

     

     

     

     

     

    Bon de commande pour le DVD du documentaire

    « La mort en bout de chaîne » de Mourad Laffitte

     

     

      Tarif Commande Montant
    L’unité 10 euros    
    Commande de 20 9 euros pièce    
    Commande de 50 8 euros pièce    
    Commande de 100 7 euros pièce    
        Montant total  

     

    Paiement par chèque ou espèces

     

    Contact : Mourad LAFFITTE Tèl. 06 99 57 96 17 Mail : mouradlaffitte@hotmail.fr

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog ! En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy. En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll. On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde). Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.). Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout. Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    L’excellent clip de Caroline-Christa Bernard

    Regardez sans tarder l’excellent clip de Caroline-Christa Bernard. C’est original, très fin, très intimiste, ...

    Des rires qui s’éteignent » – Editions Ecritures

      Il y dans ce dernier roman de Philippe Lacoche une écriture qui opère ...

    Pour chasser ses préjugés de vieux bobo écolo

       La chasse a mauvaise presse. Souvent à tort. Le dernier excellent ouvrage de ...

    Alain Paucard passe au numérique

    L’écrivain Alain Paucard sort Grenadier-Voltigeur, un livre numérique. L’histoire? 2024. L’Europe traverse une grande ...

      Mes Dessous chics? Manon! À quoi bon?

                     Une amie très chère, à l’accent ...

    Les coups de coeur du marquis…

    Michel Pruvot revient à la chanson Acordéoniste vedette, musicien, chanteur, auteur-compositeur, l’Abbevillois Michel Pruvot ...