Categories
Cinéma Les Dessous chics Littérature Rock Spectacle

Lecture : sélection subjective

Lire: il ne nous reste presque plus que ça à faire.

Frédéric Beigbeder, écrivain, journaliste, lors de la présentation du nouveau Lui. 3 septembre 2013, à La Société, à Paris, place Saint-Germain. Photo : Philippe Lacoche.

L’homme qui pleure de rire, Frédéric Beigbeder; Grasset. Un livre hilarant. Frédéric Beigbeder, humoriste à 8h55, le jeudi matin, sur France Inter, avait un jour égaré la chronique qu’il avait écrite et devait lire à l’antenne. Il était sorti tard cette nuit-là, et le texte s’était perdu dans une boîte de nuit. D’où ses longs silences sur les ondes de la radio du service public. Dans ce roman impeccable, il revient sur son expérience radiophonique. On reconnaît des journalistes et animateurs. Vachard mais tellement vrai. Revigorant.

François Cérésa, photographié à Paris en janvier 2017. Photo : Philippe Lacoche.

La montre d’Errol Flynn, François Cérésa; Écriture. François Cérésa est un fantastique raconteur d’histoires. De plus, il écrit magnifiquement bien ce qui ne gâche rien. Ici, il revient sur la vie de ce grand acteur – et grand fêlé! – que fut Errol Flynn. Pour ce faire, son narrateur, Patrick, fan de l’artiste, nous y aide. À l’origine, une rencontre: celle de sa mère et du comédien sur le port de Juan-les-Pins, en 1957. Celui-ci, subjugué, lui donne sa montre. Déclenchement d’une passion chez Patrick. Un roman réel drôlement bien ficelé.

Où vont les fils? Olivier Frébourg; Mercure de France. Un roman subtil, élégant, mélancolique et émouvant comme sait en écrire Olivier Frébourg. Le narrateur vient de se faire plaquer sèchement par sa femme; il survit aux côtés de ses jeunes fils. Il est ici beaucoup question de mer, de paquebots, du suicide de Nino Ferrer. Et surtout de ce fichu divorce. Terrible épreuve. PHILIPPE LACOCHE

 

Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
1
HahaHaha
0
J'AIMEJ'AIME
0
J'ADOREJ'ADORE
0
WOUAHWOUAH
0
SUPER !SUPER !
0
TRISTETRISTE
0
GrrrrGrrrr
Merci !

By Philippe Lacoche

Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog !
En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy.
En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll.

On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde).

Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.).
Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout.
Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *