Les coups de coeur du marquis…

    Cum Jubilo bientôt à Amiens

    Alors que l’on célèbre les vingt ans de l’inscription des Chemins de Saint-Jacques en France sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, l’ensemble féminin Cum Jubilo (né de la passion de Catherine Ravenne pour les manuscrits médiévaux) sort un album, E ultreia! Chemins de Santiago. Ce disque a été enregistré en novembre 2017 à l’abbaye de Bassac (16); il témoigne de 1000 ans d’histoire. Le choix de Cum Jubilo s’est porté sur les chants des manuscrits évoquant le pèlerinage vers Santiago. Tout au long du Moyen Âge, Saint-Jacques-de-Compostelle fut une destination majeure pour d’innombrables pèlerins de toute l’Europe, depuis la découverte en Galice du tombeau de Jacques le Majeur vers 830, relatée au 3e Livre du Jacobus ou Liber Sancti Jacobi, manuscrit conservé à la cathédrale de Compostelle, également connu sous le nom de Codex Calixtinus. À noter que l’ensemble Cum Jubilo se produira à Amiens, les jeudi 22 et vendredi 23 novembre, à 19 h 30, à la chapelle d’hiver de la cathédrale d’Amiens. À ne pas manquer.

    E ultreia! Chemins de Santiago, Cum Jubilo. Les Belles Écouteuses.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog ! En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy. En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll. On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde). Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.). Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout. Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La vie en rose à la Fête des plantes de Doullens

    Quel plaisir d’avoir été invité à parrainer la rose Albertine Sarrazin, lors de la ...

    Baroque’n’roll

          Boulevard de la République. Je me rends au journal. Je lutte ...

    Michel Bussi revient à Veules-les-Roses

    Pour la sortie de son nouveau livre, Michel Bussi a revisité la station balnéaire, ...

    Des regrets face à la marraine de Marennes

    Certaines rencontres génèrent des regrets. J’étais au Salon du livre de Noël de Saint-Quentin ...

    Une petite pluie tiède brumise les mélodies de Brahms

    Tout se tient. La vie? Une manière de boucle qui tourne autour de votre ...

      Quand Cérésa fondit pour Fonda

       François Cérésa jubile dans un roman gouleyant qui mêle cinéma, littérature et lieux ...