Les coups de coeur du marquis…

                                                          Une juge en prison

    La très picarde Isabelle Rome, est devenu, il y a peu, la Haute fonctionnaire chargée de l’égalité femmes-hommes pour le Ministère de la Justice. C’est mérité à l’aune de ses qualités humaines, humanistes et professionnelles. Elle s’est vue confier ce poste par la Ministre «qui se situe dans le droit fil de l’engagement qui est le mien depuis si longtemps: celui pour les droits des femmes et le respect de leur dignité, ainsi que pour l’égalité entre toutes et tous, en droit et en fait», précise-t-elle. Parallèlement, son très bon livre Dans une prison de femmes, Une juge en immersion, publié il y a quatre ans aux éditions du Moment, est réédité en poche. Dans ce document, préfacé par Robert Badinter, elle fait part de son expérience. En tant que juge de l’application des peines, elle a arpenté «les coursives de nombreuses maisons d’arrêt»; elle en connaît donc la réalité. Elle a donné la parole aux détenues et à des surveillantes. Passionnant. Et d’actualité! PHILIPPE LACOCHE

    Dans une prison de femmes, une juge en immersion, Isabelle Rome; Enrick.B. Éditions. 176 p.; 8,95€.

     

                                               L’amant royal de Riley Pine

    Harlequin s’adapte à ce siècle de libertés débridées, ultralibérales et complètement cintrées. Il se dévergonde. Sa collection Magnetic annonce la couleur; elle inscrit ses romans dans un esprit «sexy, audacieux et impertinent». Bon. Voici donc Amant Royal signé de Riley Pine (si c’est un pseudo, c’est drôle, adorable; si ce n’est pas le cas, pardon!). L’histoire? «Kate est aux anges: c’est à elle que les souverains d’Edenvale ont fait appel pour trouver une épouse à leur fils, le prince Nikolaï Lorentz…» Ça a l’air sage, comme ça, mais ça ne l’est pas tant que ça. Page 164: «En dépit des orgasmes fulgurants que je viens de vivre, j’ai encore envie de lui en moi.» Harlequin: bas les masques! Et pas que. À bas les tabous. Et vive les dessous chics. L’été sera chaud. Ph.L.

    Amant royal, Riley Pine. Harlequin. Coll. Magnetic. 298 p.; 6,90 €.

     

    Isabelle Rome.

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    1
    J'AIMEJ'AIME
    1
    HahaHaha
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog ! En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy. En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll. On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde). Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.). Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout. Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

       Pour ne pas oublier Jacques Béal

    Émouvant? C’est peu de le dire. L’hommage rendu, lundi, à la Comédie de Picardie, ...

    Lecture pour tous

     Pas un livre pour enfants, ni pour adultes, ni pour vieillards. Un peu tout ...

    Roman noir et gens ordinaires…

     Invité par l’Université populaire, l’écrivain Jérôme Leroy a donné, il y a peu, une ...

    “Vingt quatre-heures pour convaincre une femme” dans la sélection du Prix Jean Freustié 2015 sous l’égide de la Fondation de France

    Frédéric Vitoux, de l’Académie française et Président du jury, Charles Dantzig, Jean-Claude Fasquelle, Annick ...

    Vrigny-au-Mont sous le soleil d’octobre

            Je pense souvent à l’écrivain Roger Vrigny. Né en mai ...

    Les coups de coeur du marquis…

    Michel Pruvot revient à la chanson Acordéoniste vedette, musicien, chanteur, auteur-compositeur, l’Abbevillois Michel Pruvot ...