Lacoche tente de vendre des livres. Un comble!

     

    Bonjour à tous,

     

    Je dédicacerai mes deux derniers livres, L’Echarpe rouge, pièce de théâtre (éd. Le Castor astral) et Les Boîtes, nouvelle (éditions Cadastre8Zéro), le vendredi 16 mai, à 17 heures, à la librairie Page d’Encre, à Amiens (avec une exposition des boîtes de la plasticienne Colette Deblé, et une lecture d’une partie de la pièce pars des comédiens du Théâtre de L’Alambic); le samedi 21 juin, à partir de 15 heures, à la librairie Ternisien-Duclercq, à Abbeville.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog ! En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy. En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll. On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde). Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.). Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout. Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

    • Voir les commentaires

    • Carbonnier Pierre

      J’ai gardé un bon souvenir de Philippe Lacoche qui fut un de mes élèves, une année durant ,en Terminale au Lycée Henri Martin de St Quentin. Je lui souhaite encore et encore de belles réussites littéraires et ,si l’occasion se présente , je le rencontrerai avec plaisir . Peut-être à la Foire du Livre de Brive en novembre ?

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Les coups de coeur du marquis…

    Michel Pruvot revient à la chanson Acordéoniste vedette, musicien, chanteur, auteur-compositeur, l’Abbevillois Michel Pruvot ...

    Le grand saut du génie

    Jean-Louis Rambour consacre un tombeau au pianiste Christopher Falzone, un talent fauché en plein ...

    La nostalgie acidulée de Benoît Duteurtre

    Ce petit essai dénonce les dérives ultralibérales des dirigeants de la SNCF; ils ont ...

    Entre meurtres et gastronomie fine

        Journaliste culinaire, Michèle Barrière propose «Mort à bord», un roman vif et ...

    Très bel article sur le site littéraire de Nicolas Giorgi

    http://www.denecessitevertu.fr/2013/02/19/entretien-avec-philippe-lacoche-un-hussard-rouge-aux-yeux-toujours-aussi-bleus/ Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

     L’agonie du XXe siècle

         Le dernier roman de Patrick Besson a la forme d’un petit polar ...