Le coup de coeur du marquis

    La Cagoule en hiver

    Michel Rateau aujourd’hui libraire indépendant à Amiens, longtemps militant du MRAP, puis membre d’un comité d’entreprise, a fait un travail fouillé et de qualité. Une somme. Le sujet est épineux; il est dévoilé dans le titre Les faces cachées de la Cagoule; le sujet est aussi tabou d’autant que, sans jamais être prosélyte ni hagiographique, Michel Rateau rétablit ici quelques vérités. (La Cagoule était un mouvement d’extrême droite qui notamment de renverser le Front populaire.) «Le complot dit de «La Cagoule» est entré dans l’histoire de France de la première moitié du XXe siècle par la petite porte, celle réservée aux actes terroristes et criminels de bas étage.» Rateau rappelle «le zèle déployé par le second gouvernement de Front populaire pour taire l’extension réelle des réseaux cagoulards et n’arrêter que les seuls membres de leur composante armée, présentée comme d’affreux putschistes sanguinaires.» Il replonge le lecteur dans la complexité de l’époque et démonte le manichéisme. Il bouscule les dogmes sans jamais tomber dans le révisionnisme. Et, rappelle à juste titre, que c’est une imbécillité notoire d‘associer la Cagoule à la collaboration systématique. Nombreux de Cagoulards firent le bon choix et combattirent courageusement dans la Résistance. Ph.L.

    Les Faces cachées de la Cagoule, Michel Rateau; 283 p.; 17 €. (Librairie Les racines du monde, 13, rue Flatters, 80000 Amiens; 03 22 72 64 07; rm-rateau@orange.fr)

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog ! En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy. En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll. On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde). Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.). Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout. Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

    • Voir les commentaires

    • Guy de La Motte Saint Pierre

      Cela fait tout drôle (quoique ….!) de voir son nom apparaître dans ce livre . Même si c’est mon grand-père . Cela dit quel fantastique travail a réalisé Michel Rateau qui permet de mieux comprendre cette période où le meilleur et le pire se mélangeaient parfois.

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    «Soumission»: du grand Houellebecq

    Descendu avant d’être lu, «Soumission» est pourtant un grand livre, une vraie fiction, une ...

    Le Chet Baker du rock’n’roll

                                                             Fabrice Gaignault propose une plongée dans l’univers de Vince Taylor, rocker mythique, entre ...

    Dans les quartiers de l’espoir

    Isabelle Rome a recueilli les propos des jeunes de Creil. Elle signait son livre, ...

    Les mauvais coups

    Laissons les polémiques. « Orléans », de Yann Moix, est un livre sublime. Le père me ...

    Confiné au jardin : panique, il tond en casque

    «De mieux en mieux!» soupire le jardinier confiné. Puis, se reprenant: «Non. Plutôt de ...

    Le poulbot élégant

      Punk ébouriffé avant l’heure, résistant, Robert Giraud passa sa vie dans les bistrots ...