Mes coups de coeur

    L'Amiénois Albin de la Simone est présent sur la compilation Saravah.
    L’Amiénois Albin de la Simone est présent sur la compilation Saravah.

    Il faut le Fair

    Fair est une belle initiative. Les lauréats se voient attribuer une bourse de 7000 €, un soutien en communication, une aide à la diffusion en France et à l’international, des formations professionnelles et artistiques, un conseil en management et un soutien juridique. Un groupe le reconnaissait en ces termes: «Le Fair est une fin, la fin de votre enfance musicale. Le Fair est un début, le début de votre vie de musicien.» La sélection 2017 regroupe, selon les organisateurs «tout ce qui se fait de mieux en France en ce moment en termes d’électro, de hip-hop, de chanson, de rock et de pop». Difficile de ne pas tomber sous le charme du rock acidulé et garage de Johnny Mafia (de Sens), ou des atmosphères avant-gardistes de Las Aves (de Toulouse; ah, ce cri superbe du début de morceau!), ou des succulentes mélodies psychédéliques de Marietta (entre Syd Barett et les géniaux Kinks des débuts), ou la pop scintillante et superbe de 0 (de Paris), ou celle, plus sucrée, de Requin Chagrin (de Paris et Ramatuelle) et son superbe riff de guitare. Ce disque est un must.

    PHILIPPE LACOCHE

    Fair 2017-Ricard SA Live Music.

     

    Saravah a 50 ans

    Fondé en 1966 par Pierre Barouh, Saravah est l’un des plus anciens labels indépendants de musique en France. Mais il s’agit surtout d’une aventure humaine, tissée de rencontres artistiques, de coups de cœur. Tournant le dos à la rentabilité à tout prix, ce label est pourtant parvenu à durer puisqu’il fête aujourd’hui ses 50 ans. À cette occasion, un concert sera organisé le dimanche 20 novembre, au Trianon, à Paris. Sort également le présent disque qui réunit de nombreux artistes parmi lesquels Bertrand Belin (qui reprend «La bicyclette»), Albin de la Simone «(Cet enfant que je t’avais fait», en duo avec Kahimi Karie), Camélia Jordana, («Ode to Maffen»), Yolande Moreau et François Morel («C’est normal»), Bastien Lallemant «(Le goudron»), Olivia Ruiz («Le kabaret de la dernière chance»), etc. Le dessin de la pochette est signé Charles Berberian. Ph.L.

    Les 50 ans de Saravah, Saravah-Socadisc.

     

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog ! En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy. En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll. On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde). Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.). Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout. Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Jean-Félix Lalanne rend  la guitare humaine

    Créateur du spectacle «Autour de la guitare», il sera au Zénith d’Amiens le 3 ...

    Philippe Tassart : « On est un festival atypique ! »

      Patron de la société Ginger, créateur du festival Rétro C Trop (24 et ...

    Ferveur et énergie positive…

    «Gospel sur la colline», un spectacle de Benjamin Faleyras, distille une chaleur communicative. La ...

    Les coups de coeur du marquis…

    Murielle au coeur de l’Homme Murielle Compère-Demarcy poursuit son travail de poète avec constance ...

     Les meilleurs groupes de seventies

     L’enfant du pays, Philippe Tassart, organise au château de Tilloloy, Rétro C Trop avec ...