Patrick Eudeline, dandy rock et solide romancier

          Il sort «Les Panthères grises», roman rondement mené, où il développe ses talents de conteur.

    Les romans de Patrick E

    Patrick Eudeline, chanteur, écrivain, devant la Lune des Pirates, à Amiens. Mars 2010.
    De gauche à droite : Patrick Eudeline, Jean-Louis Abbitti, patron de la Belle Epoque, Lou-Mary, chanteuse, Corinne, de la Belle Epoque. Mars 2010. C’est à cette époque que Patrick s’était rendu à Longueau dans le home-studio de Lou-Mary pour enregistrer la chanson “Les Smarties” en duo avec la grande Didiche blonde (Lou-Mary).

    udeline, je les ai tous, je les lis tous», affirme Virginie Despentes. On est en droit de ne pas lui donner tort. Depuis ses débuts de critique rock à la revue Best, en 1974, on sait qu’il est doté d’une belle plume et d’un tempérament bien trempé. Hasards de la vie, des rencontres, ou pugnacité qui le conduit à forcer les portes et à aller jusqu’au bout de ses rêves? Avant Best, il a la chance, à l’université de Jussieu, de suivre les cours de Julia Kristeva, l’épouse de Philippe Sollers. Ce dernier l’invite à collaborer à la revue Tel Quel. Nous sommes en 1976; il n’a que 22 ans. Un an plus tôt, à Marrakech, où il avait retrouvé le couple de célèbres écrivains, il avait fait la connaissance de William Burroughs qui lui écrivit une chanson. Des expériences qui font rêver. Ensuite, ce sera l’arrivée du punk en 1977 à Paris. Il sera l’un des hérauts du mouvement; il contribuera à la faire éclore en France grâce à ses succulents et singuliers articles dans Best, mais aussi en montrant la voie, sur scène, en fondant le mythique groupe Asphalt Jungle. Critique rock, chanteur, auteur-compositeur… Patrick Eudeline est, depuis le milieu des années 1990, romancier. (Il avait écrit, en 1977, un premier livre, une manière d’essai-récit devenu culte: L’Aventure punk, aujourd’hui réédité chez Grasset.) Tant mieux pour nous car il développe dans son activité littéraire – comme dans ses autres activités – talent et esprit résolument rock’n’roll. On s’en était déjà rendu compte avec Dansons sous les bombes (Grasset 2002), Soucoupes violentes (Grasset 2004) mais aussi avec l’excellent Rue des Martyrs (Grasset 2009).

    Un bon romancier

    Dans le présent roman, Les Panthères grises (quel beau titre; «Il y a eu les Chaussettes noires, il y eu les Black Panthers. Voici désormais venu le temps des Panthères grises» indique l’éditeur en quatrième de couverture), Eudeline nous invite à suivre les pérégrinations de musiciens rock, aujourd’hui sexagénaires, qui, à la faveur du mariage d’un de leurs petits-enfants, prennent la surprenante décision de reformer leur groupe défunt qu’ils avaient créé en des temps antédiluviens. Mais les panthères n’ont plus leur énergie de 20 ans. Ils s’ennuient un peu. Et puis, un jour, ils ont la chance (la chance ou la déveine?) d’être invités à participer au casse du siècle? Iront-ils jusqu’au bout?

    Patrick Eudeline excelle dans le rôle du conteur. Il dresse le portrait d’une époque. Il passe en revue les Trente glorieuses, les établis de 1968, le Coran, les conditions de travail des infirmières, Macron et Internet. Apparaît même le regretté Jacques Chabiron, ancien dj du Golf Drouot, puis journaliste à Rock & Folk. L’inventaire peut paraître hétéroclite mais jamais on ne s’y perd car Eudeline est un bon romancier. Il sait tenir son histoire. Et notre attention. Donc, il réussit son coup. PHILIPPE LACOCHE

     

    Les Panthères grises, Patrick Eudeline; La Martinière; 174 p.; 17,50 €. Il sera en dédicace à la librairie Cognet, à Saint-Quentin, au cours du premier trimestre 2018 (date à préciser).

     

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    1
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog ! En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy. En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll. On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde). Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.). Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout. Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    La rupture est une malédiction

     Dans «Rompre», brûlot plein de soufre et de souffrance, Yann Moix ne cesse de ...

    Des dessins aux mots

       Dessinatrice d’humour de grand talent, Marianne Maury Kaufmann choisit de se passer momentanément ...

    Le grand saut du génie

    Jean-Louis Rambour consacre un tombeau au pianiste Christopher Falzone, un talent fauché en plein ...

    Couture : un album qui fera date

    Lafayette restera, sans conteste, l’un des meilleurs albums de CharElie Couture. La même force ...

    Bebe : girly avec du chien

     Il ne faut jamais être en retard avec les jolies filles .Il est même ...

    Thomas l’au(to)dacieux aime le barbecue

      Thomas Morales, bretteur devant l’Éternel, sort un «Éloge de la voiture» et défend ...