Shake Shake Go décoiffe !

    Shake Shake GoLe groupe Shake Shake Go assure et décoiffe! Il a été fondé par le guitariste Marc Le Groff, de Nantes. Bien vite, il fut rejoint par Poppy Jones, une galloise d’origine et londonienne d’adoption. Virgile à la guitare, Kilian à la batterie et Toby au piano complètent le groupe qui s’est rôdé sur de nombreuses scènes du Royaume-Uni. Il en résulte treize chansons teintées de rock, de folk et de musique celtique. La voix de Poppy fait merveille, chaude, expressive ; elle épouse superbement les mélodies accrocheuses du gang. Totale réussite. PHILIPPE LACOCHE

    All in Time, Shake Shake Go. Beaucoup Music.

     

     

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog ! En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy. En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll. On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde). Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.). Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout. Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le rêve de l’enfant Tassart

    Ce week-end, au château de Tilloloy, le festival Rétro C Trop reçoit notamment Stray ...

    Tous ces souvenirs au «Couleurs d’antan»…

             Il y a peu, Vincent Freytel, dit Flamm, batteur des Rabeats – mais aussi ...

    Daniel Darc dans la lumière

    Le livre d’entretiens menés par le journaliste Bertrand Dicale éclaire le regretté rocker d’un ...

    Les coups de coeur du marquis…

    Pipin l’ironiste «Je suis un ironiste. La définition me correspond bien: écrire des textes ...

    Brèves en musique et en littérature

    AUDIO LIVRES Despentes savonneuse Vernon Subutex 1, de Virginie Despentes, n’est rien d’autre que ...