Le blues de Michel Pruvot

    Dimanche dernier, à MégaCité, à Amiens, Michel Pruvot s’est produit pour la dernière fois avec son orchestre.

    Sous sa grande carcasse d’ancien champion cycliste, sa carrure de rouleur, ses cuisses de sprinter, derrière sa voix rugueuse de Picard mari

    Michel Pruvot.

    time élevé à l’ancienne, Michel Pruvot cache une âme sensible. Dimanche, à MégaCité, à Amiens, il s’est produit pour la dernière fois en compagnie de son orchestre. Ça s’appelelait «La dernière séance». Et il a un peu le blues, notre Mimi national. «On a pris la décision d’arrêter l’orchestre avec mes copains musiciens», explique-t-il, confiant qu’il y a peu, il a subi une délicate opération du dos. Comme il le souligne en page 253 de son excellent livre L’enfant du bal, paru aux éditions du Rocher, après ses «50 ans de carrière» il a animé 8000 bals, 7 millions de personnes ont dansé sur ses musiques. Il a fait vibrer 25 accordéons dans galas, thés dansants, soirées dansantes. Il a composé quelque mille chansons, réparties dans 21 albums, sept 45 tours, 129 CD. Ce n’est pas rien. «Il a des musiciens qui étaient à mes côtés depuis 25 ans», poursuit-il. «Quand j’étais sur France 3, de 1990 à 2001, on assurait 250 galas par an. C’est une page qui se tourne. Après le 1er janvier, je continuerai à me produire en attraction dans des galas à travers toute la France avec les orchestres des régions. Je suis un peu mélancolique, c’est vrai; avec mon orchestre, on était comme des Gitans du musette, comme un grand cirque.» Ça ne ralentit pas son activité pour autant: il vient de sortir un nouveau CD, La fête entre nous, «un album gai, chantant et dansant, pour faire la fête entre amis». On le retrouvera tous les jours à 14h30, sur WEO dans son émission Sur un air d’accordéon. Et il prépare une grande tournée avec Michel Algay, ancien producteur d’Âge tendre et tête de bois, ce à partir de l’automne prochain. Infatigable Michel!

    PHILIPPE LACOCHE

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog ! En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy. En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll. On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde). Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.). Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout. Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Les coups de coeur du marquis

                                         L’humour de Maulin Olivier Maulin n’est pas un novice. Il nous a donné ...

    Les Négresses vertes préparent un live

    Ils étaient sur la scène du festival Rétro C Trop, à Tilloloy, samedi dernier. ...

    Les coups de coeur du Marquis…

    ROCK The Swinging Dice : magnifique! Qu’est-ce que c’est bien! Mais qu’est-ce que c’est bon! ...

    Serge Lama : « Toutes mes chansons sont autobiographiques »

      Il sera en concert le jeudi 30 novembre au Zénith d’Amiens, et le mercredi ...

    Hélène Delavault : « L’acte vocal est une prise de parole »

    La chanteuse donnera son spectacle « Apocalypse-Café, Paris-Berlin années 20 », à la Maison de la ...

    L’allégresse des quasi-morts

    Davy Sardou, le fils du chanteur, à l’affiche dans «Hôtel des deux mondes», d’Eric-Emmanuel ...