Le petit déjeuner, c’est sacré pour Lili Crochette

    Lili Crochette, tome 3: sacrilège au p’tit déj’, Joris Chamblain (scénario), Olivier Supiot (dessin). Editions de la Gouttière, 32 pages, 10,70 euros.

    Cette fois, Elizabeth, la jeune fille du gouverneur de cette île des Caraïbes, est vraiment en colère: elle n’aura pas son véritable pudding tant attendu. Celui-ci s’est perdu – tout comme l’or pour son père – dans le naufrage du navire qui l’amenait d’Angleterre. Quand elle apprend que ce sont des sirènes qui ont envoyé le bateau par le fond, elle se dit que c’est une mission pour Lili Crochette la pirate. Le trio de sirènes et les requins n’ont qu’à bien se tenir.

    Lili Crochette est déjà de retour après deux tomes parus l’an passé, qui avaient permis de découvrir et de mieux faire connaissance avec cette nouvelle héroïne de caractère des éditions de la Gouttière. Et, une nouvelle fois, l’histoire fait mouche, portée par les dessins colorés et vifs d’Olivier Supiot (même si ce dernier ne gâte pas vraiment, visuellement, les sirènes ; à tout prendre, le requin s’en tire mieux…). La bouille sympathique et la démarche énergique, Lili Crochette vit encore une aventure trépidante, amusante et que l’on prend plaisir à lire bien au-delà de l’âge de 5 ans conseillé au primo-lecteurs de la série.
    Ajoutons que l’album, toujours en format à l’italienne, bénéficie d’une jolie finition avec dorue (pas volée par les sirènes) et embossage en couverture.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Ce qu’aime l’ACBD, c’est les monstres d’Emil Ferris !

    Au terme d’un troisième tour de vote, l’Association des Critiques et journalistes de Bande ...

    Le monde de la BD remixé par Vuillemin

    Le monde magique de la bande dessinée, Philippe Vuillemin. Editions Hugo-Desinge, 84 pages, 14,50 ...

    Retour de poids pour la Ribambelle

    La Ribambelle au Japon, Zidrou, Krings. Editions Dargaud, 48 pages, 10,50 euros. Cette fois, ...

    A la gloire du PSG à venir

    PSG Academy, la BD officielle, tome 7, en route vers la finale, Mathieu Mariolle ...

    Quinze ans de Benjamin Lacombe dans un beau livre

     Curiosities, monographie de Benjamin Lacombe. Editions Daniel Maghen, 304 pages, 35 euros. Si l’éditeur ...

    Le bonheur de retrouver les “Happiest Adventures” de Donald

    Donald’s Happiest Adventures : à la recherche du bonheur, Lewis Trondheim (scénario), Nicolas Keramidas ...