Dany le Rouge passe au vert, Tramber. Editions Soleil, 68 pages, 12 euros

    Mars 1968, dans le Monde, Pierre Viansson-Ponté publie un édito au titre provocateur « quand la France s’ennuie… ». Un peu plus d’un mois après, l’ennui n’est plus de mise. La France bouge, elle rue même dans les brancards ! Les étudiants sont fatigués d’une société qu’ils jugent trop bien organisée, voire sclérosée pour certains. Ils veulent faire évoluer les choses. De grandes idées, des utopies naissent, les mouvements libertaires et anarchistes fleurissent. Parmi les meneurs un jeune étudiant franco-allemand Daniel Cohn-Bendit…

    Sous les pavés, la plage“, si toute cette période ne peut pas se résumer à une formule, il ne faut pas voir dans cette BD un livre d’Histoire, si certains épisodes romancés font avancer un Schmilblick cher à Guy Lux, il ne faut trop être trop exigeant. Telle qu’elle est montrée, la conversion de Dany le Rouge -sous l’influence d’une substance prohibée- en écolo grand teint est assez problématique. L’histoire par le petit bout de la lorgnette permet aussi de faire descendre de leurs marchepieds quelques personnes emblématiques  en les faisant se comporter comme des êtres humains ordinaires.

    Si la vérité historique n’est pas (toujours) tout à fait au rendez-vous dans cet album, les grandes lignes en sont pourtant respectées. Nous avons bien ici un résumé ludique et amusant d’un mois qui ébranla les assisses de la Ve République et qui allait changer durablement les mentalités.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Mathieu Sapin gagne la présidentielle

    Campagne présidentielle, 200 jours dans les pas du candidat François Hollande, Mathieu Sapin, 72 ...

    L’art ciselé par Scott Mc Cloud

    Le Sculpteur, Scott McCloud. Editions Rue de Sèvres, 496 pages, 25 euros. Le terme ...

    La splendeur de l’ouest

    Pawnee, Patrick Prugne, Editions Daniel Maghen, 104 pages, 19,50 euros. Pawnee… ça vous rappelle ...

    Les Lulus au bout de leur guerre

    La Guerre des Lulus, tome 5: Le der des ders, Hautière (scénario), Hardoc (dessin), ...

    Jeux concours généalogie

    Gagnez 3 livres “Faire son arbre généalogique par Internet” avec le Courrier picard Vous ...

    Le grand samouraï commence à se démasquer

    Le masque de Fudo, tome 2: pluie, Saverio Tenuta. Editions Humanoïdes associés, 48 pages, ...