Game over, comment échouer à coup sûr !

    Game over, Tome 7: Only for your eyes, Midam, Thitaume et Adam. Editions Mad Fabrik, 48 pages, 10,50 euros

    Le petit barbare est de retour ! Plongé dans ses jeux vidéo préférés, le jeune Kid Paddle s’identifie plus que jamais à son personnage malchanceux. Jamais, il ne termine une partie sur un succès, c’est toujours sur un échec que les mots fatidiques “GAME OVER” s’inscrivent sur l’écran. Explosions de cervelles, décapitations de blorks, propulsions d’hémoglobine sont toujours au menu mais c’est pas pour de VRAI !

    Avec un titre jamesbondien en diable et une couverture classieuse noire dont les traits des visuels sont en vernis sélectif noir brillant, nous avons un album qui ne laisse pas indifférentUn graphisme simple, bien ancré dans la plus classique des lignes claires, des décors minimalistes et des dialogues réduits à leur plus simple expression, voilà l’univers de ce héros virtuel. Condamné à guerroyer contre des monstres hideux et à sauver une belle princesse, il va d’échec en échec, suivant la dure loi du jeu vidéo. Avec ce septième album, dans une succession échevelée de gags en une ou deux planches, Midam et ses compères réussissent encore à nous surprendre en trouvant toujours de nouvelles façons d’amener une chute qui se répète sans lasser le lecteur. Chapeau l’artiste !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Goddamned, sacré foutu Dieu !

    The Goddamned, tome 1: avant le déluge, Jason Aaron (scénario), R.M. Guéra (dessin). Editions ...

    Rencontre du troisième bon type

    Soucoupes, Obion (dessin), Arnaud Le Gouëfflec (scénario). Editions Glénat, 88 pages, 20,50 euros. Heureusement, ...

    Le plus français des chanteurs anglais sur la terre de nos amis alliés

    Murray Head sera la tête d’affiche de l’Overdrive Festival, ce samedi 15 octobre, à ...

    Le jour des morts-vivants à Rome

    12 heures plus tard, le matin des morts-vivants, Zerocalcare. Editions Cambourakis, 112 pages, 18 ...

    Les Matins translucides dans Le Nouvel Observateur

    Très bel article de Claire Julliard, dans le Nouvel Observateur de ce jeudi 22 ...

    Un pur bonheur

     Concis, élégant, irrévérencieux, subjectif, vachard, «Mufle », dernier roman d’Eric Neuhoff, est un véritable petit ...