Adrastée, immortelle randonnée

    Adrastée, tome 1, Mathieu Bablet, éditions Ankama, 80 pages, 15,90 euros.

    L’immortalité, c’est long. Surtout vers la fin. Cet aphorisme de Woody Allen (ou de Franz Kafka), le roi d’Hyperborée la partage. Après avoir passé mille ans sur son trône de pierre, ayant vu vieillir, puis disparaître son peuple, frappé de cette malédiction qui l’a fait immortel, il se décide à sortir de sa torpeur pour aller jusqu’au mont Olympe. Et, là, demander aux Dieux pourquoi ils lui ont infligé pareil sort.

    Dans cette première partie de son voyage dans le monde antique, il croise le sphinx, Talos, le géant mécanique du roi Minos, Héraclès ou le cyclope Polyphème, tout en se remémorant son existence enfuie.

    Révélé par Ankama, voilà deux ans, Mathieu Bablet avait déjà démontré dans La Belle mort, survival post-apocalyptique, son goût – et son talent – pour les décors majestueux et foisonnants et les univers désertés par les hommes. On retrouve ici, dans un contexte plus mythologique, cette même ambiance contemplative, ce même sentiment d’errance existentielle. La richesse visuelle de l’album participe fortement à l’immersion dans le début de cette quête au milieu des mythes antiques, revisités de belle manière.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Arras et des copains écrivains

      Dans un précédent texte, je vous parlais de Valère Staraselski et de Pierre ...

    L’humour libre des contes saumâtres résiste au temps

    Contes saumâtres, Yann & Co. Editions Dupuis, 52 pages, 14,50 euros. Il était une ...

    Spirou en héritage…

    Enfoncé Johnny ou les Stones ! C’est ainsi à 75 ans que le magazine ...

    Retour à la source pour le Méta-Baron

    Méta-Baron, tome 5: Rina la méta-guerrière, Jerry Frissen (scénario), Valentin Sécher (dessin). Editions Humanoïdes ...

    Friday on my mind

    C’est un jour comme les autres au tribunal d’Amiens, sauf qu’on est vendredi. Dès ...

    Irena, d’un ghetto l’autre

     Irena, tome 4: je suis fier de toi, Jean-David Morvan et Séverine Tréfouël (scénario), ...