Aquablue atteint son rythme de croisière

    Aquablue, tome 14 : Standard-Island, Régis Hautière (scénario), Reno (dessin), éditions Delcourt, 48 pages, 13,95 euros.

    Quelques mystères s’éclaircissent – notamment sur la raison de la mystérieuse base polaire découverte dans l’album précédent – mais d’autres apparaissent autour d’une planète Aquablue décidément bien agitée. Sur l’île d’Ouvéa, les tensions sont toujours fortes entre les indigènes et les colons – décidés à se protéger derrière un mur de séparation. Sur Terre, Maurice Dupré est confronté à des adversaires de plus en plus résolus, dans sa volonté de règlementer les migrations humaines vers la planète bleue. En plus, Nao doit gérer la jalousie entre Mi-Nuée, sa compagne autochtone et la scientifique terrienne Chiara ! Une croisière sur le Standard-Island, prototype de paquebots géants de luxe appelés à se multiplier à la surface d’Aquablue aurait pu le détendre. En fait, non…

    Avançant en parallèle sur les diverses intrigues en cours, cet album paye le prix de cette densité en additionnant des petites séquences disparates, au risque de perdre un peu le lecteur (il est préférable de relire les deux précédents tomes pour s’immerger dans l’histoire) et le fil de la trame principale. Heureusement, la deuxième partie retrouve une unité de lieu et de temps, et une vraie dramaturgie de série B, remet l’histoire en route. Celle-ci s’achève même sur un climax angoissant, où un des personnages principaux de l’histoire paraît même bien avoir été tué !

    A part ça, Nao et Carlo cultivent encore le clin d’oeil avec le couple Han Solo – Luke Skywalker de Star Wars, tandis que Régis Hautière instille à son récit des références de géopolitiques très contemporaines, avec l’arrivée de terroristes indépendantistes et une prise d’otages géantes. Et les dessins numériques de Reno sont toujours aussi beaux et majestueux.

    Quand ça va tourner en eau de boudin pour le légionnaire…
    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    B-Gnet se fait ses films

    Bonsoir, B-Gnet. Editions Aaarg ! 72, pages, 17,50 euros. B-Gnet fait partie – comme ...

    Bon anniversaire Glénat !

     50 ans l’album, collectif. Editions Glénat, 80 pages, 20 euros. Cinquante ans, ça vaut ...

    La belle descendance de Jessica

    LES ENFANTS DE JESSICA, t.1 : le discours, de Luc Brunschwig et Laurent Hirn, ...

    BD : du tourisme, et encore de l’invasion !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    En couleurs mais toujours noir

    Black Dog, Jean-Claude Götting (scénario), Jacques Loustal (dessin). Editions Casterman, 88 pages, 18 euros. ...

    L’ambulance 13 vers sa dernière offensive

    L’ambulance 13, tome 8: d’un enfer l’autre, Patrice Ordas (scénario), Alain Mounier (dessin). Editions ...