BD Boum à Blois en (quelques) images

    Le 32e festival BD Boum de Blois a permis de découvrir de belles expos, de faire des jolies rencontres et de récompenser quelques auteurs. Tour d’horizon (partiel) en images.

    L1040646

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un concours de bande dessinée monstreux en 2015

    Les Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens organisent, chaque année, un concours de bande ...

    Quand l’Education nationale fait aussi dans le “mauvais genre”

    Il n’y a pas que Jean-François Copé à s’inquiéter du contenu des publications accessibles ...

    Daniel Darc dans la lumière

    Le livre d’entretiens menés par le journaliste Bertrand Dicale éclaire le regretté rocker d’un ...

    Robot pour être vrai

    Adulteland, Oh Yeong Jin. Editions FLBLB, 272 pages, 15 euros. Dans un futur proche, ...

    Coïncidences, jolie chanteuse, cheveux salés et Martin Nimier

    J’aime les coïncidences. C’est mon côté André Breton, Nadja, sublime roman du pape totalitaire ...