BD : classique et bientôt classique

    Salammbô

    101210salammboPendant la première guerre punique qui oppose Rome à Carthage, les mercenaires employés par cette dernière ne sont plus payés. Mourir pour des idées ? Pas d’accord ! Ils vont se rebeller contre leur employeur et tenter de se payer sur la bête. Lors d’une expédition, deux des chefs barbares vont rencontrer la belle Salammbô (fille d’un des chefs carthaginois) et en tomber amoureux. La guerre qui va se poursuivre entre la cité impériale et ses anciens mercenaires va prendre dès lors un sentier où les sentiments humains comme l’orgueil, la passion ou le désir vont l’emporter sur la réflexion politique.

    Epique et échevelé, le roman de Flaubert respectait le peu d’histoire, qu’à son époque, on connaissait de cette période. Il en avait profité pour décrire un Orient à l’exotisme sensuel et violent. Une image qui colle encore à la peau de cette partie du monde. En s’emparant de ce récit, à la fin des années 70, Druillet le transposa facilement en récit de science fiction. Mais surtout il attira sur son travail l’attention des critiques. En explosant ses dessins, en violant toutes les règles graphiques qui codifiaient le genre, il créait une œuvre marquante, une œuvre capitale de la bande dessinée. Le dessin de Druillet est dense, fouillé, coloré et démesuré. Chaque page multiplie les détails d’une précision incroyables. Si les BD de Druillet sont à lire, elles sont aussi à contempler (parfois avec une loupe), un peu à la façon des tableaux de Dali. Un ouvrage indispensable.

    Salammbô, Philippe Druillet et Gustave Flaubert. Editions Drugstore, 192 pages, 35€


    Litteul Kévin

    101210litteul_kevin_9Etre l’héritier d’une dynastie de bikers, ça vous marque ! Avoir pour père un nounours costaud comme c’est pas permis mais doté d’un cœur d’artichaut et une mère, toute en courbes placées au bons endroits, qui sait faire filer droit ses hommes, ça accentue l’empreinte tribale qui n’est pas que génétique.

    Au travers d’une dizaine d’histoires qui sont autant de tranches de vie où passent de drôles de tronches, Coyote nous a concocté un album plein d’humour et de bonne humeur avec des personnages hénaurmes qui débrident nos zygomatiques. Avec ses héros haut en couleurs et très attachants, l’auteur nous montre que, si l’habit ne fait pas le moine, la moto ne fait pas le voyou. Plein de trouvailles humoristiques, cet album, fortement déconseillé aux pisses-vinaigre, séduira adolescents et adultes par son esprit inventif qui dénonce, sans le dire, quelques vilains travers de notre société.

    Litteul Kévin, tome 9, scénario et dessin: Coyote. Editions le Lombard, 54 pages ; 10,95 €

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le rouge bien noir

    La mort de Staline, tome 2 : funérailles, Fabien Nury, Thierry Robin, éditions Dargaud, ...

    Enfin ! c’est les vacances !!!

    Les Profs, Best or, les Profs en vacances, Erroc et  Pica. Editions Bamboo, 48 pages, ...

    Benalla, émois et rappel des faits

     Benalla et moi, les dessous de l’affaire par ceux qui l’ont révélée, Ariane Chemin ...

    Arleston, auteur le plus “bankable” pour “Le Figaro”

    Il n’aura échappé à personne que la bande dessinée est, aussi, une activité économique. ...

    La Guerre de 14-18 des trois frères

    Guide de 14-18 en Bande dessinée, Frédéric Chabaud (scénario), Julien Monier (dessin). Editions Petit ...