Black Lord, pirates des côtes arides

    Black Lord, tome 1: Somalie année 0, Guillaume et Xavier Dorison (scénario), Jean-Michel Ponzio (dessin). Editions Glénat, 48 pages, 13,90 euros.

    Les pirates modernes n’ont vraiment plus rien de romantique. Ceux de la corne de l’Afrique se rappellent ponctuellement à notre souvenir au gré des attaques de navires et des prises d’otages au large de la Somalie.

    C’est ce qui arrive à Maxime Stern, skipper sur un yacht un peu décrépit trimbalant une bande riches touristes dans le golfe d’Aden. Victime d’un assaut de pirates, le bateau est vite à la merci des assaillants. Si les passagers sont fait prisonniers afin de servir de monnaie d’échange pour une rançon, Stern, blessé, parvient à s’échapper. Recueilli par une famille de pêcheurs, il va découvrir la réalité et les raisons de cette piraterie moderne. Mais, dans ce petit coin d’Afrique, les relations de la fille de son hôte avec le gang local vont le replonger dans un engrenage fatal…

    Récit d’aventure rythmé et violent, avec un héros “sévèrement burné”, Black Lord a l’originalité et le mérite d’aborder sans manichéisme l’envers du décor de la piraterie moderne en Somalie. Et les deux frères Dorison démontent ici les mécanismes néo-colonialistes qui lui ont donné naissance, dans un des pays les plus pauvres du globe, sans Etat, ravagé par vingt ans de guerre et où les pêcheurs locaux sont confrontés à la concurrence très inégale des gros navires occidentaux. Pas de cours de géopolitique pour autant. Ces données étant instillées au fil de l’histoire et de ses rebondissements.

    L’équilibre entre le récit d’action et le backround sociologique n’est pas forcément aisé. Mais il est bien tenu dans ce premier volume. Et le dessin photo-réaliste de Jean-Michel Ponzio lui apporte une crédibilité supplémentaire.

    A voir donc comment la série évolue. Ce premier album s’achève en tout cas sur un suspense bien amené qui incite à connaître la suite.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Une Croisade pour rien

    Les aigles décapitées, Tome 25 : Au nom du roi, Michel Pierret. Editions Glénat, 48 ...

    Philippe Lacoche : Des rires qui s’éteignent, éd Écriture , 2012.

     Les deux premières pages de ce roman sont animées par des laisses au phrasé ...

    L’homme est un loup (breveté) pour l’homme

    Le temps des sauvages, Sébastien Goethals, d’après le Manuel de survie à l’usage des ...

    A Creil, l’Oise a la couleur des yeux de Martine

        Je commence à avoir mes habitudes à Creil. J’ai la chance d’avoir été ...

    La règle de 3 du Saint-Suaire

    TROIS CHRISTS de Denis Bajram, Fabrice Neaud et Valérie Mangin, ed.Quadrants (Soleil), 86 pages, ...

    La Cité me fait toujours craquer !

    Cité 14, saison 2, tome 1 : Chers corrompus…,de Pierre Gabus et Romuald Reutimann, ...