Cauchemar mexicain à Juárez

    Juarez, Nathalie Sergeef, Corentin Rouge. Editions Glénat, 72 pages, 14,95 euros.

    Parfois, la réalité dépasse toute fiction. C’est le cas concernant Ciudad Juárez. Dans cette ville frontière mexicaine, faisant face à la texane El Paso, près de 400 cadavres de femmes ont été retrouvés depuis 1993, et plus de 2000 sont portées disparues. Dans une ville sous la coupe des narco-trafiquants, ces meurtres – d’ouvrières des maquilladoras pour la plupart – restent très largement impunies. Pour évoquer ce massacre massif, Juarez prend le parti d’une enquête personnelle, celle de Gaël Garcia Morales, venu à Juárez pour tenter d’y retrouver sa soeur, membre d’une association luttant contre les trafiquants de drogue et devenue l’une de ses milliers de disparues. Une enquête qui sera éprouvante, à plus d’un titre.

    Premier scénario d’une ex-experte-comptable belge bouleversée par les informations qu’elle avait eu sur ce drame mexicain méconnu, ce one-shot est solidement maîtrisé, bouclant une histoire romanesque sur un dénouement inattendu et bien amené. Et le dessin réaliste et classique de Corentin Rouge restitue bien le climat de violence et de décrépitude ambiant.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Une expérience guère protocolaire et un thriller qui décolle bien

    Le protocole Pélican, t.1, de Richard Marazano, Jean-Michel Ponzio, éditions Dargaud,60 pages, 13, 95 ...

    Le Grand Prix de la critique ACBD 2015 dévoilé lundi

    Aboutissement de deux mois de délibérations et de trois tours de scrutins, le Grand ...

    Quand l’Education nationale fait aussi dans le “mauvais genre”

    Il n’y a pas que Jean-François Copé à s’inquiéter du contenu des publications accessibles ...

    Un vrai lieu de Perdition

    BACK TO PERDITION, de Damien Marie et Vanders, ed.Vents d’Ouest, 56 p., 13,50 euros. ...

    Tuer ou être tué dans l’Amérique de Trump

    Kill or be killed, tome 1, Ed Brubaker (scenario), Sean Phillips (dessin). Editions Delcourt, 128 ...