« C’est bête comme question »

    Voilà ce que m’a répondu Didier Wampas que je lui ai demandé s’il n’en avait pas marre des concerts, depuis 1983 ! Il sera à Corbie, dans la Somme, le 13 novembre.

     

    Didier Wampas and The Bikini Machine sera en concert le mardi novembre, à 20h30, au théâtre Les Docks, à Corbie, dans le cadre du festival Picardie Mouv 2012. Il a répondu à quelques questions.

     

    Dans quelle formule allez-vous jouer à Corbie?

    Avec le Bikini Machine, c’est-à- dire deux guitares, une basse, une batterie et un clavier.

    Pourquoi jouer avec le Bikini Machine?

    L’an dernier, j’ai fait un album avec des musiciens américains. Il m’était impossible de tourner avec eux. J’ai le même éclairagiste que le Bikini Machine. Il m’a proposé de jouer avec eux. Je les connaissais; ça collait. Oui, c’était l’an dernier.

    Trente ans de carrière depuis 1983.Qu’est-ce qui vous pousse à continuer?

    C’est un peu bête comme question. Il n’y a pas de raison de s’arrêter quand on aime. Je ne ressens aucune lassitude. Quand j’avais 15 ans, je voulais faire un groupe de rock’n’roll.C’est ce que j’ai fait.

    Tout le monde dit que le dernier album est différent. En quoi est-il différent selon vous?

    Les chansons, au fond, ne sont pas différentes; ce sont les musiciens qui sont différents. Je ne joue pas de guitare; il n’y a pas d’amplis Marshall. Le son est complètement différent mais c’est surtout au niveau des guitares.

    Le surf sound, c’est quoi?

    Le surf sound, c’est d’abord un Twin Reverb à fond. C’est la musique que j’aime, comme les Ramones. Ce sont les mêmes chansons mais avec un son autre. Ça vient de la reverb. Mais dans l’esprit, ce n’est pas différent.

    Vous considérez-vous toujours comme un punk?

    Oui, et quand on me le dit ou qu’on l’écrit, ça ne me choque pas. Mes chansons sont punks. Je fais toujours du punk. Rien n’a changé.

    Quels groupes et chanteurs écoutez-vous aujourd’hui?

    Un peu de tout mais beaucoup de nouveautés. J’ai ressorti mes vieux vinyles de ma cave mais j’essaie d’écouter des trucs nouveaux même si ça n’est pas forcément génial. J’aime bien les Vaccins en ce moment, par exemple.

    Et de la variété française, vous en écoutez?

    Pas de tout. Je me suis arrêté à1976. Mais j’avoue que je suis fan de la variété des années soixante-dix: Il était une fois, Mike Brant, etc. La variété française d’aujourd’hui m’insupporte!

    La scène représente quoi pour vous? Qu’allez-vous y chercher?

    Je n’en sais rien. Quand j’arrive sur scène, je ne sais jamais ce qu’il va se passer. Il peut se passer plein de trucs. À vrai dire, à chaque fois, j’essaie de faire le meilleur concert de rock qu’il n’y ait jamais eu.

    Pourquoi ces plongées dans le public, ces intrusions parmi la foule? D’où vient ce besoin?

    Si c’est pour jouer mes chansons sur les disques, ça n’a aucun intérêt. Il faut qu’il se passe des trucs.

    Quels sont vos projets? Une autre tournée? Des disques?

    Actuellement, on joue mais ce n’est pas vraiment une tournée car on rentre chez nous le soir dès qu’on le peut. Ce sont des concerts. Sinon, je vais refaire un disque avec les Wampas et un autre avec le Bikini Machine. Les deux en2013.

    Propos recueillis par

    PHILIPPE LACOCHE

     

    Concert Didier Wampas and The Bikini Machine le mardi13 novembre, à 20h30, au théâtre Les Docks, à Corbie (80). Réservation: service Culturel Ville de Corbie, Centre d’accueil et d’animation, 28/30, place de la République.

    Tél. 0322964331 ou 0322964330. http://www.mairie-corbie.fTarifs: 10 euros; ou réduit: 5 euros (tarif étudiant, lycéen, enfant -16ans et demandeur d’emploi).

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog ! En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy. En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll. On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde). Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.). Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout. Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

    • Voir les commentaires

    • velleur

      Et bien voilà, on pose une question qui a priori semble bête mais, oh surprise, cette “bête” question apporte des réponses claires et intéressantes!

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Drôles de lascars

     Pizza Roadtrip, El Diablo, Cha, éditions Ankama, 80 pages, 14,90 euros. Un vrai pote, ...

    Calamity Jane, bonne pâte de western spaghetti

    Calamity Jane, la vie comme un western spaghetti, Jeanne Gaullier (dessin et scénario), Sophie ...

    Dieudonné : « Je suis un islamo-chrétien »

    Dans le long entretien qu’il nous a accordé, Dieudonné s’explique. Il évoque son art, ...

    C’est Jérôme

      Un recueil de poèmes, un autre de nouvelles. Jérôme Leroy chante C. Jérôme, ...

    “Beaux-Arts” met le Sexe sous plastique

    Nouvelle incursion dans la bande dessinée pour Beaux Arts Magazine. Après les manga ou ...

    Titi Gnangnan passera l’hiver chez lui

    Le dessinateur Remedium a obtenu une première victoire dans son conflit avec le maire ...