Charlie Hebdo : à côté de la plaque

    Ça au moins, quelque part, c’est très Charlie !

    A picture taken on January 5, 2016 shows a memorial plaque bearing the names of the victims of the Charlie Hebdo attack on January 7, 2015.  The name of cartoonist Wolinski was misspelled "Wolinsky" and Paris city hall said on January 5, 2016 it will be fixed within an hour. / AFP / JOEL SAGET
    La plaque posée sur la façade de l’immeuble de l’ancienne rédaction de Charlie Hebdo, hier à Paris.

    La mairie de Paris a indiqué que l’entreprise qui a gravé la plaque en se trompant allait corriger dans l’heure au mastic.

    Une nouvelle plaque a été commandée, qui remplacera la première dans les 48 heures.

    Graver le nom de Wolinski avec une faute d’orthographe sur la plaque officielle apposée sur l’ancien immeuble de la rédaction de l’hebdo traduit un esprit de saine dérision, une claire distanciation vis-à-vis de la solennité empesée, voire de la récupération envisageable de cet hommage, parmi tant d’autres évoqués notamment hier.  Et, pour tout dire, c’est même la première occasion de rigoler associé à cette semaine commémorative, en attendant la sortie du numéro spécial, demain…

    Ah, pardon, il semblerait qu’il ne s’agissait pas d’une volonté de mettre un peu de dérision qui est quand même bien “l’esprit Charlie”, mais d’une erreur. Selon l’AFP : “La mairie de Paris a indiqué que l’entreprise qui a gravé la plaque en se trompant allait corriger dans l’heure au mastic. Une nouvelle plaque a été commandée, qui remplacera la première dans les 48 heures.

    En tout cas, une pensée pour François Hollande. Après la déjection de pigeon lors de la grande manif du 11 janvier, le coup de la fausse plaque devant laquelle il a failli se recueillir, l’air grave…

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Western sanglant à Mafiapoli

    Mafia tabloïds, de Marco Rizzo, Lelio Bonaccorso, Ankama éditions, 82 pages, 13,90 euros. 9 ...

    40 ans après sa mort, Prévert, l’air toujours très libre

    Jacques Prévert n’est pas un poète, Hervé Bourhis (scénario), Christian Cailleaux (dessin). Editions Dupuis ...

    Ouf, on peut encore rire de tout !

    Un sondage, commandité par la LICRA affirme que 71 % des Français pensent qu’il ...

    Mes albums préférés en 2015 pour entamer 2016

    Rituel traditionnel – mais quand même bien agréable – de fin d’année (ou, en ...

    Lewis Trondheim à livre ouvert

    Entretiens avec Lewis Trondheim, par Thierry Groensteen. Editions L’Association, 368 pages, 26 euros. Depuis ...

    Aliénor mandragore ou le mythe d’Arthur revu par la racine

    Aliénor Mandragore, tome 1: Merlin est mort, vive Merlin, Séverine Gauthier et Thomas Labourot. ...