De briques et de sang : utopie réalisée

    DE BRIQUES ET DE SANG de David François et Régis Hautière, ed. KSTR (Casterman), 144 pages, 16 euros.

    De briques et de sang, le bel album situé au Familistère de Guise, est désormais disponible. On s’en réjouit.

    Avec ses atours définitifs (belle mise en page avec ses doubles pages noires de chapitres, joli format, tonalités visuelles donnant dans le sépia parfaitement adaptées au style rétro “belle époque”), il confirme tout le bien qu’on pensait de cette histoire.

    On ne reviendra pas sur le propos, déjà largement évoqué précédemment, de cette série de meurtres qui frappe le “palais social” de Godin, à Guise, en cette année 1914, alors que les menaces de guerre s’accroissent. Sinon pour saluer la cohérence entre le contexte général et l’intrigue policière, l’arrière-fond social et le drame intime. Et la belle fusion entre le scénario de Régis Hautière et sa mise en scène graphique par David François. Un travail très personnel, dans l’approche des personnages et leurs tronches très particulières, mais qui se montre particulièrement fidèle et précis dans la restitution du lieu.

    Le mieux, si possible, est encore de lire l’album juste après être revenu d’une visite au Familistère. De quoi s’immerger au mieux dans l’atmosphère unique, et complexe, de ce lieu aussi atypique qu’il fut utopique.

    On se félicite aussi du  bon accueil critique que reçoit l’oeuvre de Régis Hautière et David François, par exemple, dans le blog spécialisé BD (festival d’Angoulême oblige) de  Sud Ouest,  sur BD75011 ou dans une vidéo-présentation soignée de France 3.

    A noter qu’on pourra dire tout le bien qu’on pense de leur album aux deux auteurs ce samedi 30 octobre chez Bulles en stock à Amiens.

    Bref, voilà un album de briques qui apporte une jolie pierre au “patrimoine” picard au sens large.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Quand ça déraille sur le Transsibérien

    Trains de légende, t.3 : le Transsibérien, Gregory Lassablière et Fabrice David (scénario), Juan ...

    Siné à vendre !

    Pour la première fois, des dessins de Siné seront mis en vente aux enchères, ...

    Apocalypse now

     Dong Xoai, Vietnam 1965, de Joe Kubert, ed. Soleil US Comics, 216 pages, 25 ...

    Premières “Traces” de la Grande Guerre

    Quelques histoires du recueil Traces de la Grande Guerre, l’album-événement de l’association On a ...

    Jean-Luc Loyer retourne au charbon : Sang noir et boyaux rouges

    Sang noir, Jean-Luc Loyer, éditions Futuropolis, 136 pages, 20 euros. S’il vit désormais à ...

    Mémoire assassine

    Assassine, Patrick Delperdange (scénario), André Taymans (dessin). Editions Place du Sablon, 96 pages, 16 ...