Dédicaces en série à Amiens

    C’est aussi la rentrée pour les séances de dédicaces, à Amiens. Avec la venue de sept auteurs dans les trois semaines à venir !

    Andrea Mutti sera, avec Luca Malisan, le premier auteur à venir à Amiens, en cette rentrée. Et ce, dès demain.

    Alors que les foires aux vins s’annoncent et que l’été encore proche a vu des marcheurs de plus en plus nombreux sur les routes de Compostelle, la double séance de dédicaces, ce vendredi 20 septembre (à partir de 15h30) à Bulle en stock est de circonstance !

    Premier en lice, donc, demain, Luca Malisan, dessinateur d’In vino veritas, la nouvelle série viticole d’Eric Corbeyran… séance arrosée au vin de Toscane ?

    Ce même jour, et aux mêmes heures, son confrère également transalpin Andrea Mutti viendra, lui, signer sa série Campus Stellae, reprenant les chemins (moyen-âgeux) de Saint-Jacques de Compostelle. Tous deux auteurs Glénat, par ailleurs.

    La semaine suivante, samedi 28 septembre, toujours chez Bulle en Stock, on reste dans le domaine de l’aventure, dans le registre fantaisiste, avec Renaud Dillies, tout juste accompagné de son nouvel (et encore superbe) album Saveur Coco et toujours porté par la grâce d‘Abélard.

    Ce même 28 septembre, à quelques pas de là, à la librairie Martelle (de 15 à 17 heures, au sous-sol, rayon BD) autre rencontre-dédicace, dans une ambiance plus historique, avec  Francis Laboutique – co-scénariste amiénois, avec Régis Hautière – et Wachs, dessinateur de Femmes en résistance (Casterman), dont le premier tome vient de sortir – et dont on devrait reparler plus longuement prochainement.

    Enfin, pour ne pas perdre le rythme, la semaine suivante, on peut d’ores et déjà noter la venue, le 5 octobre chez Bulle en Stock, de Julie Maroh, désormais bien connue auteur du Bleu est une couleur chaude (à l’origine de la dernière palme d’or à Cannes), qui viendra avec son nouveau bouquin – tout aussi déchiré : Skandalon.

    Et cinq jours plus tard, le 10 octobre donc, dans les mêmes lieux, venue de Qing Song Wu, le talentueux dessinateur chinois (dont le trait se bonifie d’albums en albums) de la série Shi Xiu.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un Fluide glacial complètement différent avec les Monty Python

    Fluide glacial, le magazine d’umour et de bandessinée vit une période un peu agitée ...

    Le royaume de Koh-Lanta décrypté par Benoît Féroumont

    Le merveilleux spectacle de la téléréalité, Benoît Féroumont. Editions Dupuis, 152 pages, 18 euros. ...

    Paul Gillon a quitté le neuvième art

    La bande dessinée traverse un mois de mai endeuillé : c’est avec une grande tristesse ...

    Deuxième journée du festival d’Amiens 2012

      17es Rendez-vous de la bande dessinée d’amiens. Un peu moins de soleil à ...

    Un pouvoir irradiant

    Bouche d’ombre, tome 2: Lucie 1900, Carole Martinez (scénario), Maud Begon (dessin). Editions Casterman, ...