Des dictateurs du XXe siècle 2.0 mais pas très nets

    ennemisdavant_couvennemisdavant.com, toutes les grandes figures du XXe siècle enfin sur le Net, Emmanuel Reuzé (scénario et dessin), Fayol (dessin). Editions Fluide glacial, 48 pages, 12 euros.

    A l’heure où les réseaux sociaux et le web ont pris une place centrale dans la vie de chacun, du plus humble au premier président de la planète partageant ses photos de famille, ou chacun réagit dans l’instant, où l’immédiateté est reine, imaginons quel parti auraient pu en prendre nos “grands hommes” du siècle passé. Ou imaginons plutôt ce que se serait passé si ces Grands hommes (et plutôt les grands méchants, d’Hitler à Pol Pot ou Staline) avaient baigné dans l’univers de Twitter et du langage SMS…

    C’est ce qu’ont fait Emmanuel Reuzé et Fayol depuis deux ans, dans Fluide glacial. Des chroniques rassemblées ici en album. On peut y découvrir, rassemblés, l’utilisation des réseaux de rencontres SM par Landru, Elvis qui découvre le sponsoring publicitaire de son site (manque de bol, c’est une marque de fast food, d’où de graves conséquences pondérales), Trotsky et Lénine qui créent un faux profil de tchat pour piéger Staline (qui, forcément le prend mal), Einstein qui tente désespérément de faire le buzz (mais qui peut difficilement lutter contre un selfie de chaton), Pol Pot et Mao dégoûtés de la victoire annoncée d’Hitler à la “Dictator Academy”, Pétain cherchant désespérément à se faire des amis juifs au grand désespoir de Darnand, VGE évoquant l’affaire des diamants sur Skype ou Simone de Beauvoir racontant sur son blog ses problèmes intimes avec Jean-Paul Sartre. Et même, révélation: l’explication de l’absence d’aide apportée par Fidel Castro à Che Guevara en Bolivie (le leader cubain venait de se faire piéger juste avant par un faux message…).

    ennemisdavant_caseBon, tout ça ne vole bien sûr pas haut, voire franchement bas – ou du niveau moyen des échanges dans les commentaires facebook. Et à défaut du point Godwin (mais avec Hitler en bambin irascible comme running gag), on pourrait trouver le propos de  mauvais goût. Mais difficile de ne pas éclater de rire à un moment ou un autre. L’effet cumulatif de ces petites histoires (dont la première est lisible en ligne) fonctionne à plein et la transposition des “monstres” du XXe siècle dans la peau d’usagers 2.0 crée un effet de dérision réussi, pour peu qu’on accepte de se prendre au jeu.

    Assumant complètement ce côté décalé et franchement absurde, Reuzé et Fayol captent et restituent en tout cas avec soin les gimmicks et tics des réseaux sociaux et les deux auteurs déploient un beau talent de caricaturistes, avec un trait soigné et expressif.

    Pour finir, comme nos nouveaux moyens de communication sont avant tout interactifs, il est légitime que ces grandes figures, enfin sur le net, aient le dernier mot (en quatrième de couv’) : “PTDR cette BD est énooorme !!!” (le Dalaï-Lama), “Cé tro de la balle !” (Fidel Castro).

     

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Déjà dans le bain de 2017

    Jolie carte de voeux d’Alain et Désirée Frappier, mixant habilement et opportunément, qui plus ...

    A l’assaut d’un nouveau sommet de mystères

    Olympus Mons, tome 1: Anomalie 1, Christophe Bec (scénario), Stefano Raffaele (dessin). Editions Soleil, ...

    BD : Pas de retraite pour les vieux !

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis ! 0J'AIME0J'ADORE0Haha0WOUAH0SUPER !0TRISTE0GrrrrMerci !

    Les Trois Mousquetaires revisités sous l’oeil de Milady

    Milady ou le mystère des mousquetaires, Sylvain Venayre (scénario), Frédéric Bihel (dessin). Editions Futuropolis, ...

    Une Odyssée à la découverte des petits plaisirs

    L’odyssée du microscopique, Olivier Delasalle (scénario), Leandre Ackermann (dessin). La boîte à bulles, 112 ...

    Un tour de Passe-passe réussi

    Passe-passe, Delphine Cuveele (scénario), Dawid (dessin). Editions de la Gouttière, 36 pages, 9,70 euros. ...