Des elfes noirs trop obscurs

    Elfes, tome 5 : la dynastie des elfes noirs, Marc Hadrien (scénario), Ma Yi (dessin). Editions Soleil, 48 pages, 13,95 euros.

    Fin de cycle, mais pas fin de l’aventure. Après ce cinquième tome, la “première série-concept” de Soleil devrait repartir pour un nouveau cycle à partir de juin 2014. Toujours selon le principe qui a fait le succès des précédents albums: chaque histoire traite d’une “race” d’elfe spécifique et peut se lire indépendamment des autres, mais toutes s’inscrivent dans le même tableau global.

    Pour boucler cette première boucle, place aux “elfes noirs”. A proprement parler, il ne s’agit pas d’une race particulière, mais plutôt d’individus des quatre autres peuples d’elfes portant dans leurs gênes un caractère sombre et destructeur.
    C’est ce qui va arriver à Gaw’er, enfant de pêcheurs elfes bleus. Repéré par un rabatteur, il est contraint de rejoindre la citadelle-école de Slurce, aux confins de la terre, afin d’apprendre à canaliser ses pulsions, à apprendre la magie des nécromanciens et à devenir un tueur professionnel. Là, il découvrira le terrible secret, et la malédiction qui attend tous ses pairs elfes noirs…

    S’il est peut-être le plus sombre de la série, ce nouvel album n’en est pas le meilleur. Le scénario répond correctement au cahier des charges, mais il se montre très classique dans son “récit initiatique” et limité par rapport à la dimension mythologique et tragique de son personnage maléfique. Et ni le dessin des personnages (raide et trop similaire), ni la mise en couleurs (un peu trop sombre aussi, pour le coup, et assez laide) ne contrebalancent ces limites.

    Néamoins, l’album apporte sa petite pierre à la construction de la saga. Et sa fin ouverte vers une nouvelle saison laisse espérer que les prochains albums viendront relancer cet univers d’héroïc-fantasy qui a su bien trouver sa place, et son originalité, dans le genre.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Le dessinateur britannique Ronald Searle est mort

    Certes, son âge était vénérable. Mais il n’en reste pas moins que c’est un ...

    Fantôme de famille

    Royal City, tome 2: Sonic Youth, Jeff Lemire. Editions Urban Comics, coll. Indies, 144 ...

    Vies ordinaires

    [media id=11 width=320 height=240] Une vie, ordinaire ou pas ? Commentez ou exprimez-vous grâce aux ...

    De belles images sur sa colère

    Mettez des mots sur votre colère, Marc Malès. Editions Glénat, 144 pages, 25,50 euros. ...

    “Un homme de joie” au plus haut

    Un homme de joie, la ville monstre, tome 2, Régis Hautière (scénario), David François ...