Des vies pas ordinaires en BD

    Arsinoé est morte

     

    La Mémoire d'Abraham chez Casterman
    La Mémoire d'Abraham chez Casterman

    Après que la révolte d’Alexandrie ait été écrasée par les légions romaines, les Juifs de la cité sont contraints à l’exode. Absalon, petit-fils d’Abraham, et sa famille sont de ceux-là. Mais pour lui, le chapitre des douleurs n’est pas clos, sa fille, Arsinoé est éprise d’un chrétien…


    Plus qu’une histoire, « la Mémoire d’Abraham est une vaste fresque historique qui, au travers d’une famille de lettrés, raconte l’histoire du peuple juif, de la destruction du Temple de Jérusalem à la fin du XXe siècle. Héritier d’une dynastie de scribes longue de 80 générations, Marek Halter part à la recherche de ses ancêtres. Une épopée incroyable pleine de bruit et de fureur, de sang et de larmes mais aussi d’amour et de joie.

    Un regret pourtant, 80 générations, 2000 ans d’histoire ne se résument pas facilement en quelques pages et il est dommage de ne pas pénétrer davantage dans la vie de cette famille. Quelques fragments nous sont proposés, l’on aurait aimé de plus longs développements.

     

    La Mémoire d‘Abraham, tome 2 : Arsinoé est morte, Marek Halter, Morvan, Besse, Dupré. Editions Casterman; 48 pages; 12,90€

     

     

    Le serpent d’Hippocrate

     

    Chez Futuropolis
    Chez Futuropolis



    Au tribunal, l’avocat requiert la clémence du jury dans cette « aventure extraordinaire… le docteur Mangeon n’a jamais cherché à dissimuler la vérité… ». Sur le banc des accusés, Alain Mangeon, médecin de campagne, revit les événements qui l’ont amené à la gloire peu enviable des faits divers tragiques. Le docteur Mangeon est un assassin ! Il a tué de sang froid…

    Tirée d’une histoire vraie, cette énième version des amants diaboliques fait froid dans le dos. Une femme, froide manipulatrice, en usant de ses charmes et de la naïveté de son amant, va plonger le médecin dans un drame. Ce notable de province, estimé de ses concitoyens n’en sortira pas indemne. Après plusieurs tentatives infructueuses, l’amant va (enfin) tuer le mari. C’est avec brio que l’auteur démonte pour nous cette machination implacable en mettant en évidence les relations frelatées qui unissent le classique triangle maudit. L’amour est aveugle… mais ses traits peuvent être mortels.

     

    Le serpent d’Hippocrate, Frédéric Pontarolo. Editions Futuropolis, 56 pages, 15 euros

     

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Une maison de la plage pleine de vie

    La Maison de la plage, Séverine Vidal (scénario), Victor L. Pinel (dessin). Editions Marabulles ...

    Le beau livre noir du Titanic

    La malédiction du Titanic, Cédric Rassat, Emre Orhun. Editions Glénat, 25,50 euros. Encore un ...

    Du bon Boulot

    Un faux boulot, Le Cil Vert. Coll. Shampooing, Editions Delcourt, 128 pages, 15,50 euros. ...

    Une “Evasion” poétique inspirée par Hergé

    Cette semaine est celle de la langue française et de la francophonie. Dans ce ...

    Lors tu vois un éléphant en ville, caresse sa trompe et suis-le

      Lorsque tu vois un éléphant en ville, lectrice mon amour, mon petit animal ...