dessins censurés : une réponse inédite de Bruno Heitz

    L’exposition des “dessins érotiques” censurée par le conseil général de la Somme, que l’on pourra découvrir dans une quinzaine de jours à Amiens, aura en plus quelques “bonus”.

    En plus des vingt-cinq illustrations initiales (et pas une quarantaine, comme évoqué plus haut, emporté par notre enthousiasme), Bruno Heitz a réalisé spécialement pour l’occasion une nouvelle linogravure.

    Pas très érotique, certes, mais l’humour et ironie de l’oeuvre se comprend mieux en lisant la formule écrite au dos du dessin : “N’allez surtout jamais montrer ce dessin dans la Somme, on dirait que j’insulte les chèvres.”

    Elle se comprend surtout quand on se souvient que c’est un des dessins de Bruno Heitz, hommage clin d’oeil à Benjamin Rabier, créateur du personnage de la Vache qui rit, qui avait été particulièrement attaqué par Christian Manable.

     Le président du conseil général de la Somme avait vu là une oeuvre particulièrement “misogyne” et “portant atteinte aux droits de la femme“.

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un Tour de valse en URSS avec Tony Canton

    Ciné-concert original, ce mardi à Flixecourt, entre Abbeville et Amiens. Une création de Tony ...

    Un bus nommé désir

    Quand, en 2014, il a été embauché à l’essai dans une compagnie de bus ...

    La bande dessinée en gage

    On ne sait pas trop s’il faut s’en féliciter – toujours dans le cadre ...

    Blueberry raconte…

    La Jeunesse de Blueberry, tome 20 : Gettysburg. François Corteggiani, Michel Blanc-Dumont, Editions Dargaud, ...

    Des planches de David François au menu

    Après Compiègne, on peut voir des planches de “De Briques et de sang” à ...

    A 40 ans, Angoulême fait le mûr

    Le 40e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême débute ce jeudi. Jusqu’à dimanche, ...