Dessins croisés et picards au Mesnil-Saint-Firmin le 4 février

    L’association Saint-Joseph organise son rendez-vous de la bande dessinée “Dessins croisés”, au sein de la Maison d’enfants du Mesnil-Saint-Firmin, dans l’Oise. Avec des auteurs picards à l’honneur

    Pour la deuxième année consécutive, la maison d’enfants de l’Association Saint-Joseph du Mesnil-Saint-Firmin organise son rendez-vous de la bande dessinée. Cette année, c’est le dessinateur samarien Damien Cuvillier qui sera mis à l’honneur.

    Remarqué dernièrement pour son travail sur Nuit noire sur Brest, de Kris ou précédemment pour le diptyque Les souliers rouges (et son passage réussi à la couleur directe), il sera présent le 3 février pour des animations avec les écoles puis le 4 février à partir de 14 heures pour un rendez-vous grand public. Et il ne viendra pas seul au Mesnil-Saint-Firmin, puisque sont également annoncés David Francois (dessinateur d’Un homme de joie), Hardoc (dessinateur de La Guerre des Lulus) et Régis Hautière  (scénariste, notamment, des deux séries). Cette manifestation comprendra des dédicaces-ventes de BD et des animations, dont deux expositions consacrées à la guerre des Lulus et à Petite souris, Grosse Bêtise, l’une des premières bandes dessinées jeunesse éditée par les Editions de la Gouttière. La maison d’édition amiénoise est partenaire de la manifestation, tout comme l’association On a marché sur la bulle et la libraire amiénoise Bulle en stock.

    Dessins croisés, samedi 4 février, de 14 à 19 heures, Maison d'enfants de l'Association Saint-Joseph, rue du Château, 60120 Le Mesnil-Saint-Firmin.
    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Tintin est partout en cet automne

    Passage tintinophile annoncé pour les jours à venir. Ceux qui n’aiment pas Tintin (ça ...

    La peur des coups

    Le phénomène est méconnu, car pour le souffre-douleur s’ajoute à la souffrance des coups ...

    Cyberbulle, un festival pour élargir les horizons de la BD

    Cyberbulle, le premier festival “semi-virtuel” de bande dessinée est annoncé du 23 au 29 ...

    Je suis jaloux, mais je me soigne

    À leur arrivée à la barre, Sébastien et Vanessa (prénoms d’emprunt) détonnent, l’un comme ...

    Deux histoires du feu de dieux…

    Des dieux et des hommes, t.2: entre chiens et loups, de Jean-Pierre Dionnet, Baldazzini ...

    La BD de Jean Yanne

    La Langouste ne passera pas, Jean Yanne et Tito Topin. Editions Casterman, 112 pages, ...