Deux visions de l’Amérique

    Le pouvoir des innocents, tome 4_couvLe pouvoir des innocents, cycle II, tome 4: deux visions pour un pays, Luc Brunschwig (scénario), Laurent Hirn et David Nouhaud (dessin). Editions Futuropolis, 56 pages, 13 euros.

    Le tome 3 de ce second cycle du Pouvoir des innocents avait laissé New York sous la surprise d’une victoire au poste de gouverneur du candidat démocrate et très progressiste Lou Mac Arthur et sous le choc d’une émeute à la prison de Rykers Island, afin de faire un mauvais sort à Joshua Logan, l’homme le plus haï des Etats-Unis, condamné (à tort) pour l’attentat qui avait endeuillé l’élection municipale de Jessica Rupert, six mois plus tôt.
    Dans la logique désormais bien établie de cette série, ce volume 4 reprend logiquement au lendemain de ces deux événements.

    Logan parvient à échapper au lynchage grâce à l’intervention d’un gardien, Benjamin Torrence, qui va progressivement s’imposer comme le porte-parole officieux (et passablement orienté) du célèbre détenu, devenu une icône pour l’extrême droite blanche et raciste. Jessica Rupert et Lou Mac Arthur rebondissent sur le début d’émeute pour mettre aussi en placer leur action “participative” en prison. Et non sans succès.
    Pendant ce temps, Domenico, l’homme de main du mafiosi Franzy, reste au chevet de Lucy, la jeune punk démocrate que son patron avait massacré. Finalement rétablie, elle lui en sera très reconnaissante.
    Et d’autres enjeux majeurs approchent : l’élection présidentielle, tout d’abord, opposant un candidat démocrate falot et platement centriste au fils (également bien effacé) de la dynastie Whitaker. Et ensuite, sur le plan judiciaire, le procès de Joshua Logan, pour lequel son avocat s’active tandis que son compagnon continue à creuser le passé de Logan…

    Cette fois, l’histoire progresse plus vite. Chronologiquement du moins. Le précédent album couvrait à peine deux mois. Cette fois, il se sera passé plus de deux ans et une élection présidentielle entre l’arrêt de l’émeute à Rikers Island et le prologue du procès Logan. Et le récit prend de plus en plus une nature chorale, s’attachant cette fois encore au personnage de Lucy, à celui du tueur sentimental Domi. Et un nouvel acteur politique fait son apparition, avec le président Whitaker.

    Intégrant habilement des références réelles à l’histoire américaine (ici l’élection truquée de Bush contre Al Gore en novembre 2000) à son récit alternatif et parallèle, ce quatrième tome est tout aussi prenant que les précédents. Et le nombre de personnages attachants s’accroit, alors que l’histoire se resserre, sur la fin, sur son enjeu principal: le procès Logan et, peut-être, la révélation de l’incroyable vérité sur laquelle est bâtie toute la série. Mais il reste encore deux albums, a priori, avant d’en connaître le dénouement. Le temps de prolonger le plaisir de cette plongée dans cette Amérique à la fois cauchemardesque et idéalisée.

    Le pouvoir des innocents_tome 4_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Une Somme d’albums en vue

    Les auteurs locaux – disons de la Somme – sont productifs en ce moment. ...

    Quand la presse nationale bulle l’été

    Les quotidiens nationaux se sont tous – ou presque – étoffés d’une bande dessinée ...

    Canardages à tout va avec Canardo

    Canardo, tome 25: Un con en hiver, Benoît et Hugo Sokal (scénario), Pascal Regnauld ...

    Descender, une saga qui poursuit toujours son ascension

    Descender, tome 5: le soulèvement, Jeff Lemire (scénario), Dustin Nguyen (dessin). Editions Urban comics, ...

    A voir au Centre belge de la bande dessinée

    Deux expositions à voir – entre autre – au Centre belge de la bande ...

    Transperceneige, le début de la fin

     Transperceneige, Extinctions, tome 1, Matz (scénario), Jean-Marc Rochette (dessin). Editions Casterman, 96 pages, 18 ...