Magicien Whitechapel_couvLe magicien de Whitechapel, acte 1 : Jerrold Piccobello, Benn. Editions Dargaud, 64 pages, 15,99 euros.

    Le dessinateur de Mic Mac Adam ou de Woogee fait son retour en auteur complet. Et avec une histoire assez étonnante.

    Grand magicien déchu, Jerrold Piccobello, est passé de monde dans ce Londres fin de (XIXe) siècle.  Econduit comme un malpropre d’une audition, il revient dans la quartier de son enfance. Whitechapel… Pas de Jack l’éventreur ici, mais une mère qui décède alors que Jerrold n’a que 3 ans, un père était tricheur professionnel aux cartes à la fin de vie tragique. Juste avant, il avait confié Jerrold et sa petite sœur à une tenancière de pub, juste en face d’un music-hall. C’est dans ce dernier lieu, magique, qu’il va grandir et va rencontrer un grand illusionniste, Virgill Webb, qui lui transmettra tout son savoir, avant, lui aussi, de disparaître dramatiquement… De retour donc dans le vieux théâtre délabré, désespéré et saoul, Jerrold n’a plus qu’à vendre son âme au diable…

    Habitué des ambiances “british”, avec la série Mic Mac Adam avec Desberg – dont on retrouve un peu le style ici – Benn nous plonge dans une ambiance victorienne et une peinture sociale populaire à la Dickens, à travers un grand récit en flash-back contant la jeunesse de son héros, puis recentre son propos sur les rapports initiatiques entre Jerrold et son mentor Virgil Webb. Il y a déjà là de quoi faire un très correct récit, avant qu’une dernière rencontre ne fasse basculer l’intrigue vers un nouveau jeu, nettement plus fantastique. De quoi relancer l’intérêt pour les deux tomes suivants annoncés de ce triptyque, qui se montre pour l’heure rudement bien construit et séduisant.

    Magicien Whitechapel_planche

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Un voile de nylon rouge sang

    Quatre larmes sur un voile de nylon rouge, Emmanuel Beaudry (scénario), Corentin Lecorsier (dessin). ...

    Le petit déjeuner, c’est sacré pour Lili Crochette

    Lili Crochette, tome 3: sacrilège au p’tit déj’, Joris Chamblain (scénario), Olivier Supiot (dessin). ...

    Qu’ils y restent, conte magistral

     Qu’ils y restent, Régis Lejonc et Pascal Mériaux (scénario), Riff Reb’s (dessin). Editions de ...

    “Avril et le monde truqué” : Tardi et Legrand, les arts appliqués

    L’histoire d’un monde truqué, Benjamin Legrand – Tardi. Editions Casterman, 136 pages, 25 euros. ...

    Friday on my mind

    C’est un jour comme les autres au tribunal d’Amiens, sauf qu’on est vendredi. Dès ...

    Mickey productif dans son porte à porte

     Mickey all stars, collectif. Editions Glénat, 48 pages, 15 euros. Mickey est “né” le ...