Du GraBuge “Impromptu” et joyeux sur les planches pour ouvrir le festival d’Amiens

    Premier spectacle vivant proposé lors des 21e Rendez-vous d’Amiens, l’adaptation de L’Impromptu, de la série De cape et de crocs, par le Cabaret GraBuge. Une soirée réjouissante à la Comédie de Picardie.

    13227386_10153504059075825_324268491793165903_oC’est une adaptation pleine de fantaisie, comme il sied à la pièce et à l’ambiance générale de la série De cape et crocs que le Cabaret GraBuge a proposé de l’Impromptu, cette “farce héroïque” en un acte et douze scènes, créé par Alain Ayroles en marge du tome 4 de sa série, et racontant comment ses deux héros se sont rencontrés, dans les Flandres, pendant la guerre franco-espagnole de la fin du XVIIe siècle. Dans l’esprit de la saga-mère, on y trouve de l’aventure épique, une romance entre la fille du général espagnol et le fils du général français qui s’oppose sur le champ de bataille, des combats à l’épée et la naissance d’une grande amitié entre deux adversaires, hobereau gascon et chevalier espagnol….

    Passé au mixeur du théâtre-punk de la troupe amiénoise, ça donne un décor dépouillé, des soldats français et basques qui se reconnaissent par leurs bérets et des espagnols en ponchos et bonnets péruviens. Une fantaisie très réjouissante et une énergie de mise en scène qui se retrouve dans le jeu de la quinzaine de jeunes comédiens, appuyés (très bonne idée) par un quatuor de musiciens, en formation rock, qui accompagnent les scènes de morceaux tout aussi iconoclastes. C’est plein de vie et vraiment drôle.

    Belle entrée en matière pour ce festival 2016.

    A noter qu’une autre représentation de l’Impromptu aura lieu ce dimanche à 16 heures (pôle cathédrale, place Lafleur).

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Journaliste de profession, rédacteur en chef adjoint (du Courrier picard) de fonction et amateur de bande dessinée par passion, je préfère parler ici d'albums que j'apprécie (avec éclectisme) plutôt que de ceux que je n'aime pas (et qui peuvent plaire à d'autres). Et ce en toute liberté. Cet espace est aussi l'occasion d'évoquer la vie (régionale en premier lieu) de la bande dessinée et parfois au-delà celle du graphisme, du dessin de presse ou des journaux et revues en lien avec l'un ou l'autre. Précisons que la plupart des illustrations utilisées dans ce blog ont pour copyrights leurs auteurs et éditeurs respectifs. Celles-ci visant à présenter leurs œuvres. A leur demande éventuelle, elles seront retirées.

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    “Supers”… Héros mais pas trop

    Supers, tome 2: héros, Frédéric Maupomé (scénario), Dawid (dessin). Editions de la Gouttière, 112 ...

    C’est déjà le festival de bande dessinée dans les bibliothèques d’Amiens

    Partenaire de longue date des Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens, les bibliothèques d’Amiens ...

    La Poste en BD pour le festival d’Amiens

    Les Rendez-vous de la bande dessinée d’Amiens et La Poste renouvellent leur petit concours ...

    Rapport Ratier : La bonne fortune paradoxale de la BD en 2014

    Document annuel de référence sur l’activité du 9e art, le 15e “rapport Ratier” sur ...

    “Beaux-Arts” met le Sexe sous plastique

    Nouvelle incursion dans la bande dessinée pour Beaux Arts Magazine. Après les manga ou ...