e-book Éric Neirynck aime Céline

    Eric Neirynck : un passionné de Céline.
    Eric Neirynck : un passionné de Céline.

    La collection Duetto, constituée d’e-books, créée et dirigée par l’excellent Dominique Guiou, ancien rédacteur en chef du Figaro littéraire, présente un nouveau titre: Éric Neirynck: Louis-Ferdinand Céline. «Il a suffi d’une seule lecture de Voyage au bout de la nuit pour que je comprenne que Louis-Ferdinand Céline allait faire partie de ma vie. Ma rencontre avec Bardamu, personnage central du livre, fut fracassante. Héros tellement éloigné (je n’avais, je n’ai toujours pas et n’aurai jamais rien d’un héros), et pourtant si proche de moi, de mes aspirations de jeunesse: vivre à cent à l’heure, partir, explorer, connaître, savoir et tenter d’exister, tout simplement! Que de bonheur, de découvertes et de passion depuis ce jour-là!», confie, avec sincérité Éric Neirynck. Ce Duetto raconte la passion quasi furieuse d’Éric Neirynck pour l’auteur de Voyage au bout de la nuit. C’est une lettre d’amour écrite dans une langue à la fois simple et puissante. Il fallait oser s’attaquer à ce monument de la littérature. Éric Neirynck relève la gageure d’ajouter de nouveaux mots à tout ce qui a été écrit sur Céline. Son texte, d’une totale sincérité, fait mouche et touche le lecteur.

    Éric Neirynck: Louis-Ferdinand Céline. www.nouvelleslectures.fr

    Commentez ou exprimez-vous grâce aux emojis !
    0
    J'AIMEJ'AIME
    0
    J'ADOREJ'ADORE
    0
    HahaHaha
    0
    WOUAHWOUAH
    0
    SUPER !SUPER !
    0
    TRISTETRISTE
    0
    GrrrrGrrrr
    Merci !

    Tags:

    • Ca y est, lectrice, mon amour! J’ai mon blog ! En fait, j’en ai deux (de blogs) : celui-ci dessous (chics) hébergé par mon cher Courrier picard et celui hébergé sur le site de la revue La Règle du Jeu, de Bernard-Henri Lévy. En ce qui concerne ce blog du Courrier picard, j’y parlerai des trois choses les plus importantes dans la vie : les filles, la littérature et le rock’n’roll. On y retrouvera certaines chroniques des « Dessous chics », mon rendez-vous culturel et dominical du Courrier picard, certains bouts d’interviews que, faute de place, je ne peux publier, des commentaires divers sur l’air du temps, des rencontres, des coups de coeur et des coups de gueule… Et pour me faire de la pub, je parlerai sans complexe de mes bouquins. (Pourquoi se priver de se faire du bien quand, d’un seul coup, on devient puissant, grâce à ce fichu blog, presque le maître du monde). Je ne publierai que les commentaires des filles. Ceux, velus et répugnants, des mecs, seront censurés, sauf ceux qui diront du bien de moi. (Ce qui, je le sais, n’arrivera pas.). Voilà, lectrice, ma fée humide, mon ange terriblement sexué, tu sais tout. Jette-toi sur mon blog comme sur mon corps : dévore-le. Dévore-moi, gourgandine!

    • Voir les commentaires

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    comment *

    • name *

    • email *

    • website *

    Vous aimerez également peut-être

    Jean Solé, drôle d’animal

    Animaleries, Jean Solé. Editions Fluide glacial, 64 pages, 25 euros. Gotlib le révèle et ...

    Tardi, l’Honneur est sauf

    Son nom avait surpris, ce 1er janvier, dans la traditionnelle liste des promus de ...

    Bon sang, mais c’est bien sûr, Jacques Debary est mort

    Jacques Debary, le commissaire Cabrol des «Cinq dernières minutes» (et inspirateur de celui de ...

    La bêtise nationaliste dans le texte en Flandre

    La querelle politique et linguistique s’insinue vraiment partout en Belgique. Parfois même jusqu’au détail ...

    Le “Bilal belge”, est décédé

    Les éditions Glénat viennent d’annoncer, ce vendredi soir, le décès de Daniel Hulet survenu ...

    Première sélection pour le prix Artémisia… avec un album amiénois

    Le jury Artémisia vient de déterminer sa première sélection d’albums pour le prix 2016. ...